Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Budget 2020 de l'OMC : Accord provisoire pour lever le blocage

Budget 2020 de l'OMC : Accord provisoire pour lever le blocage

Vendredi 06 Decembre 2019 Par Laquotidienne

 

Les divergences sur le budget 2020 de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), liées à des menaces des Etats-Unis de suspendre leur contribution, ont été levées jeudi, un accord provisoire ayant été approuvé à Genève par la commission budgétaire de l'Organisation.

"Je peux confirmer que la commission budgétaire a approuvé aujourd'hui provisoirement le budget de l'OMC pour 2020", a déclaré le porte-parole de l'OMC, Keith Rockwell, cité par des médias.

Cet accord doit encore être validé la semaine prochaine par l'organe suprême de l'OMC, le Conseil général.

Le budget annuel de l'OMC, qui doit être adopté par consensus, est financé par les contributions de ses membres calculées selon une formule tenant compte de la part de chacun dans le commerce international, ce qui fait des Etats-Unis le premier contributeur (environ 12%).

Selon des médias, Washington envisageait de geler sa contribution financière, laissant planer le doute sur l'avenir de l'OMC qui emploie quelque 650 fonctionnaires.

Les membres de la commission budgétaire ont finalement approuvé une proposition de budget pour 2020 d'un montant total de 197 millions de francs suisses (179 millions d'euros), a précisé le porte-parole.

Toutefois, selon des médias citant des sources proches des discussions à Genève, l'accord prévoit d'importantes coupes budgétaires, notamment pour réduire les fonds alloués à l'organe d'appel du système de règlement des différends (ORD) de l'OMC, bête noire des Etats-Unis.

L'organe d'appel, souvent qualifiée de Cour suprême du commerce mondial, est en crise depuis que Washington refuse d'approuver la nomination de nouveaux juges.

L'OMC doit régler ce problème d'ici le 10 décembre, date à laquelle, en raison des fins de mandats, le nombre de juges ne sera plus suffisant pour son bon fonctionnement.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles