Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Coronavirus: Hanoï suspend l'arrivée de vols internationaux à partir de mardi

Coronavirus: Hanoï suspend l'arrivée de vols internationaux à partir de mardi

Lundi 31 Mai 2021 Par Laquotidienne

 

L'arrivée des vols internationaux à l'aéroport Noi Bai de Hanoi va être suspendue à partir de mardi, a annoncé lundi l'aviation civile au moment où le Vietnam affronte une nouvelle vague de cas de coronavirus.



Une "suspension temporaire des vols internationaux à l'arrivée" entrera en vigueur du 1er juin à minuit jusqu'au 7 juin à l'aéroport international Noi Bai, a annoncé l'administration de l'aviation civile dans un communiqué.

Les vols internationaux au départ de Hanoï se poursuivront, précise le communiqué. Les autorités n'ont pas précisé si les liaisons domestiques étaient concernées par la suspension.

Parallèlement, la suspension des arrivées de vols internationaux déjà décidée la semaine dernière à l'aéroport international Tan Son Nath de Ho Chi Minh-ville sera prolongée jusqu'au 14 juin, selon l'administration de l'aviation civile. Elle devait initialement être levée le 4 juin.

Depuis le début de la pandémie, le Vietnam a déjà imposé des restrictions d'entrée aux étrangers pour lutter contre la propagation du virus. Tout nouvel arrivant est soumis à une quarantaine obligatoire.

Le ministre vietnamien de la Santé Nguyen Thanh Long a annoncé samedi, lors d'une réunion nationale sur la pandémie, la découverte dans le pays d'un nouveau "variant hybride" combinant les variants indien et britannique du virus.

Cette nouvelle a été annoncée alors que le pays fait face à une nouvelle vague de contaminations sur plus de la moitié de son territoire, y compris les zones industrielles et les grandes villes, dont Hanoï (nord) et Ho Chi Minh Ville (sud).

Lundi, le responsable adjoint de la Santé de Ho Chi Minh-Ville, Nguyen Hoai Nam, a annoncé aux médias d'Etat que la population allait être testée dans plusieurs secteurs de la ville considérés à haut risque.

"Nous allons d'abord nous concentrer sur ces zones, puis sur d'autres également à haut risque", a dit le responsable au journal Tuoi Tre. "Nous ne prendrons pas des échantillons de gens sur toute la ville", a-t-il précisé.

Les zones identifiées comme étant "à haut risque" incluent Go Vap, où quelque 670.000 personnes sont confinées, le quartier historique de Tan Phu et toutes les zones industrielles de la ville.

Au total, près d'un million de personnes devraient ainsi être testées, sur un total de 9 millions vivant à Ho Chi Minh-Ville.

Le Vietnam avait été jusqu'à récemment très peu touché par le virus. La majorité des 6.700 cas et 47 morts déclarés ont été enregistrés depuis avril.

Le pays communiste avait été applaudi l'an dernier pour sa réponse vigoureuse au virus, avec des quarantaines de masse et un système strict de traçage et d'isolement.

Mais la vague d'infections inquiète la population, et les autorités ont réagi en limitant fortement les mouvements et l'activité.

Le Vietnam, qui compte 97 millions d'habitants, a pour l'instant vacciné un peu plus d'un million de personnes, mais cherche à augmenter la cadence de la vaccination, et les autorités espèrent arriver à une immunité collective d'ici la fin de l'année.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
aéroports santé coronavirus Hanoï
Partage RéSEAUX SOCIAUX