Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Coronavirus : Première phase de déconfinement pour 50% des Espagnols

Coronavirus : Première phase de déconfinement pour 50% des Espagnols

Lundi 11 Mai 2020 Par Laquotidienne

Soumis depuis le 14 mars à l'un des confinement les plus stricts au monde, plus de 51% des Espagnols entrent ce lundi dans la première phase du plan de déconfinement, qui doit s'étaler jusqu'à fin juin.

 

Cette première étape, dont sont encore exclues la région de Madrid et certaines villes et zones de cinq communautés autonomes vu qu'elles ne remplissent pas toujours les conditions requises, autorise les réunions jusqu'à dix personnes et les déplacements à l'intérieur des provinces.

Lors de cette phase dite "initiale" du plan de déconfinement, les petits commerces peuvent recevoir les clients sans rendez-vous préalable, comme cela était le cas depuis lundi dernier, tandis que les terrasses de restaurants et de cafés sont autorisés à rouvrir avec une fréquentation limitée à 50%.

Les hôtels et les appartements touristiques peuvent eux aussi rouvrir, mais sans espaces communs où pourraient se regrouper les clients, tandis que les lieux de culte sont autorisés à rouvrir, mais avec une capacité d'accueil limitée à un tiers de leur capacité habituelle.

Les onze régions qui passent aujourd'hui à la nouvelle étape de désescalade vers la "nouvelle normalité" sont la Galice, les Asturies, la Cantabrie, le Pays Basque, La Rioja, la Navarre, l'Aragon, la Murcie, l'Estrémadure, les îles Baléares et les îles Canaries.

Il s'agit aussi d'autres zones du pays comme les villes de Séville ou de Bilbao qui entrent elles aussi ce lundi dans cette 1ère phase.

Une grande partie de la Catalogne (nord-est), deuxième région la plus touchée par l'épidémie, dont Barcelone, ainsi que certains territoires des communautés autonomes de Valence, Andalousie, Castille-et-Leon et de Castille-la-Manche, devront encore attendre.

Le plan de déconfinement "progressif" de l'Espagne comporte quatre phases, qui seront déclinées à des rythmes différents dans chaque région en fonction de l'évolution de l'épidémie.

La phase de désescalade vers la nouvelle normalité aura une durée minimale de six semaines et maximale de huit semaines pour tout le territoire espagnol.

A l'issue de toutes ces phases, dont le passage d'une à l'autre dépendrait de l'évolution de la pandémie de Covid-19, l'Espagne entrera dans une "nouvelle normalité" permettant l'ouverture totale de l'activité économique.

Chaque phase aura une durée minimale de deux semaines correspondant à la durée moyenne d'incubation du virus.

Selon le dernier bilan donné ce lundi par le ministère de la Santé, l'Espagne compte 227.436 cas confirmés au Covid-19, dont 26.744 décès et 137.139 patients rétablis.

 

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
coronavirus
Partage RéSEAUX SOCIAUX