International Tout voir

FAO : Les systèmes agroalimentaires mondiaux "sérieusement menacés"

FAO : Les systèmes agroalimentaires mondiaux "sérieusement menacés"

La pandémie, l'interruption mondiale des chaînes d'approvisionnement, la hausse des coûts des principaux produits de base, les conflits et les crises humanitaires menacent le fonctionnement des systèmes agroalimentaires mondiaux, a déclaré le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Qu Dongyu.

"Nous risquons sérieusement de faire face à une crise d'accès à la nourriture maintenant, et probablement à une crise de disponibilité alimentaire pour la prochaine saison. Tout cela a mis en péril nos efforts pour atteindre les ODD", a affirmé le directeur général de la FAO, cité dans un communiqué de l'organisation onusienne.

Dongyu a ainsi appelé, lors de l'ouverture du Forum politique de haut niveau des Nations Unies sur le développement durable (HLPF) 2022 à New York, à élargir la production alimentaire au niveau national, à renforcer les chaînes d'approvisionnement et les chaînes de valeur agroalimentaires avec l'engagement des secteurs public et privé, pour soutenir les petits exploitants agricoles et les ménages.

Les moyens de subsistance, les systèmes agroalimentaires et les économies doivent être protégés contre les chocs futurs, a-t-il exhorté, ajoutant qu'une productivité durable accrue, des capacités renforcées pour fournir des services et des produits de base et un accès accru à des outils financiers innovants et à des services numériques sont nécessaires pour atténuer les effets des conflits sur l'insécurité alimentaire.

"Une aide alimentaire opportune est nécessaire, mais il faut accorder plus d'attention à la production locale d'aliments nutritifs", a-t-il indiqué. Seuls 8 % de tous les financements de la sécurité alimentaire dans les situations d'urgence sont destinés à aider la production agricole, mais investir dans l'agriculture et les moyens de subsistance ruraux est sept à dix fois plus rentable que l'aide traditionnelle.

Le Directeur général de la FAO a également mis l'accent sur la question des pertes et du gaspillage alimentaires. Les niveaux actuels de nourriture perdue et gaspillée pourraient nourrir environ 1,26 milliard de personnes par an.

Le HLPF est la principale plateforme des Nations Unies pour le suivi et l'examen du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et des objectifs de développement durable au niveau mondial.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 08 Aout 2022

Gaza: Ouverture des points de passage après une trêve entre Israël et le Jihad islamique

Vendredi 05 Aout 2022

FAO : Les prix mondiaux des produits alimentaires reculent en juillet

Dimanche 19 Juin 2022

Marrakech abritera le premier Congrès africain de pathologie aviaire les 23, 24 et 25 juin

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required