International Tout voir

Guerre entre la Russie et l’Ukraine : Le spectre d’un conflit mondial

Guerre entre la Russie et l’Ukraine : Le spectre d’un conflit mondial

L’invasion de l’armée russe en Ukraine a bel et bien déclenché une guerre ouverte et totale entre Moscou et l’Occident. 

 

Abdelhak Najib
Écrivain-journaliste

Sans ambages, c’est un véritable affrontement belliciste entre deux pôles : la Russie d’un côté et les USA, l’Otan et quelques pays européens qui mènent une bataille âpre contre les soldats russes, par soldats ukrainiens interposés. De ce fait, les armes, les techniques de guerre sophistiquées, les renforts, les tacticiens, les conseillers militaires, les obus, les munitions et la technologie d’espionnage de pointe sont livrés en flux tendu par le Pentagone et par l’Otan. 

Dans ce sens, il faut retenir que Washington a déjà engagé plus de 15 milliards de dollars d'aides à l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe. Fin septembre 2022, les sénateurs américains ont également «largement» soutenu la demande de la Maison Blanche d'une aide militaire supplémentaire de 11,7 milliards de dollars à l'Ukraine. Début octobre 2022, c’est une nouvelle livraison de plus d’un milliard de dollars qui a atterri sur le sol ukrainien. Ce que les dirigeants militaires américains appellent le package «d'assistance urgente» est composé de nouveaux lance-roquettes multiples HIMARS et de leurs munitions. Il comprend aussi divers types de systèmes anti-drones, des équipements radar et des pièces de rechange pour l'équipement fourni. Il prévoit également la formation de l'appui militaire et technique ukrainien. 

Paris, de son côté, a aussi livré une aide conséquente à l’armée ukrainienne. 6 canons Caesar supplémentaires ont été envoyés en Ukraine pour soutenir les canons déjà en place, qui se comptent au nombre de 18 déjà livrés. Ces canons, hyper sophistiqués, ont une portée de 40 km. 

L’Allemagne et l’OTAN ne sont pas en reste puisque la défense aérienne ukrainienne s’est vu renforcer avec l'arrivée du système «Iris-T d'Allemagne» et la livraison des «NASAMS américains» sans oublier les missiles AMRAAM.

Sur un autre plan, les 27 membres de l'Union européenne ont mis sur pied une mission militaire destinée à former les forces ukrainiennes dans plusieurs États membres. Plus de15.000 militaires bénéficient, dans un premier temps, de ce programme qui va s’étendre à plus de 30.000 soldats.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que le conflit est engagé entre la Russie et pas moins de 40 pays qui fournissent en continu des armes à l’Ukraine. En effet, depuis le début du conflit, une aide militaire est fournie à l’Ukraine par près de quarante États. Ces pays puisent dans leurs stocks ce qu’ils envoient sur le front ukrainien. Dans cette optique, si les États-Unis sont le pays qui a livré les plus gros volumes d’armes en valeur brute, la Norvège se positionne comme la première engagée en pourcentage des stocks d’armes lourdes dont elle dispose, avec une contribution à hauteur de 0,23% de son stock. En octobre, Oslo a décidé d'engager 110 millions d’euros supplémentaires en soutien militaire à l’Ukraine. Les autres pays donateurs en volume sont la République Tchèque, la Pologne, la Slovaquie, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Lettonie, le Canada et le Portugal, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Belgique, la Croatie, la Suède, le Luxembourg, la Finlande…

C’est dire que nous sommes là face à une véritable guerre presque mondiale qui met face-à-face deux blocs ennemis qui se livrent une bataille sans merci, et ce à tous les niveaux, militaire, politique, stratégique, économique, médiatique et sociale. Avec le risque de voir le conflit s’enliser et impliquer d’autres acteurs, qui sont encore au stade de spectateurs qui observent et jaugent les équilibres des forces avant de décider de quel côté ils peuvent balancer.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 25 Janvier 2023

Guerre en Ukraine – Sécheresse : Le FMI félicite le Maroc pour sa «réponse politique très forte»

Samedi 29 Octobre 2022

La Russie suspend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes

Mercredi 21 Septembre 2022

Grâce à une médiation saoudienne, le Marocain Brahim Saadoun libéré par Poutine

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required