International Tout voir

Clôture à Nairobi de la 6è assemblée de l’ONU sur l'environnement présidée par le Maroc

Clôture à Nairobi de la 6è assemblée de l’ONU sur l'environnement présidée par le Maroc

Les travaux de la 6ème assemblée de l'ONU-Environnement (ANUE-6), présidée par le Maroc, se sont clôturés vendredi à Nairobi avec l'adoption de plusieurs résolutions, deux décisions et une déclaration ministérielle.

Placée sous le thème "Actions multilatérales efficaces, inclusives et durables pour faire face au changement climatique, à la perte de biodiversité et à la pollution," cette session présidée par la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, a mis l'accent sur l'importance du multilatéralisme et de l'esprit du consensus pour parvenir à des solutions innovantes aux défis environnementaux.

Au total, 15 résolutions ont été adoptées par cette session qui a réuni, au siège du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), plus de 5.000 participants de 190 pays, dont des textes phares relatifs à l'eau, à la pollution de l'air, à la dégradation des sols et à la gouvernance des océans.

Les participants ont également adopté une Déclaration ministérielle qui souligne l'urgence de la crise environnementale planétaire, ainsi que l'impact et les menaces posées par les multiples défis environnementaux. La Déclaration ministérielle salue également les principes et les résultats importants convenus dans les précédentes déclarations et définit une liste de 10 actions à déployer par les ministres chargés de l'Environnement.

Dans son allocution, Benali a souligné l'importance de la coopération et du consensus dans la recherche des solutions, tout en plaçant les communautés les plus vulnérables au centre des objectifs, et ce, pour garantir que "personne ne soit laissé pour compte".

Des solutions ont été trouvées et enrichies lors de cette ANUE-6, s'est-elle félicitée, insistant sur l'impératif du travail collectif, notamment à travers les différentes plateformes régionales et multilatérales.

"Et en tant que gouvernements, nous devons pousser vers plus de partenariats réinventés avec les principales parties prenantes," a plaidé Mme Benali, appelant à poursuivre la collaboration avec la société civile, l'encadrement et la responsabilisation de la jeunesse créative, ainsi que la collaboration avec le secteur privé et les organismes philanthropiques.

De son côté, la Directrice Exécutive du PNUE, Inger Andersen, a tenu à saluer Mme Benali pour son leadership et son engagement en tant que Présidente de l'ANUE-6, louant ses efforts dans l'adoption des résolutions et décisions convenues.

Elle a noté que pendant le mandat de la présidence marocaine de l'ANUE la ministre exigé des progrès dans la sécurisation des métaux et des minéraux nécessaires à la transition vers la neutralité carbone et appelé à une meilleure protection de l'environnement pendant et après les conflits.

Vous avez présenté des résolutions qui aideront le PNUE et les États membres à lutter davantage contre les produits chimiques et les déchets, ainsi que contre les tempêtes de sable et de poussière," a dit la directrice exécutive du PNUE en s'adressant à Mme Benali, se félicitant de l'adoption de la déclaration ministérielle qui affirme la ferme intention de la communauté internationale de ralentir le changement climatique, restaurer la nature et les sols et endiguer la pollution.

Au terme de cette session, Benali a procédé à la passation de la présidence de l'ANUE-7 au Président de l'Autorité environnementale du Sultanat d'Oman, M. Abdullah Bin Ali Amri.
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 14 Avril 2024

Arrivée au Maroc du Premier ministre belge

Mardi 09 Avril 2024

Affaire Hit Radio: Momo condamné à 4 mois de prison ferme

Mardi 09 Avril 2024

La digitalisation : Une solution clef pour attirer les touristes vers les régions moins urbanisées du Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required