International Tout voir

La Chine va lever les restrictions sur les groupes automobiles étrangers

La Chine va lever les restrictions sur les groupes automobiles étrangers

La Chine envisage de lever, d'ici 2022, les restrictions empêchant les constructeurs automobiles étrangers de détenir une participation majoritaire dans une filiale dans le pays.

Actuellement, les groupes étrangers ne peuvent pas posséder plus de 50% d'une entité dans le secteur automobile chinois. La levée de ce plafonnement interviendra dès 2018 pour la production de véhicules électriques et hybrides, d'ici à 2020 pour les véhicules commerciaux et d'ici 2022 pour les voitures individuelles, annonce mardi la Commission nationale du développement et des réformes (CNDR).

Après "cinq années de transition, toutes les restrictions seront levées", ajoute la même source. Cette réforme pourrait profiter notamment à Tesla, le fabricant américain de voitures électriques qui veut installer une usine en propriété exclusive à Shanghai.

La Chine supprimera également toutes les barrières concernant les participations étrangères dans les industries aéronautique et navale en 2018.

Mardi dernier, le président chinois Xi Jinping a promis "une nouvelle phase d'ouverture" économique pour son pays, aux prises avec la menace d'une guerre commerciale face aux États-Unis de Donald Trump. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 23 Aout 2021

Bank Of Africa accompagne un groupe automobile chinois dans son implantation en Afrique

Mardi 27 Juillet 2021

Chine : Le bilan des pluies torrentielles grimpe à 71 morts

Samedi 26 Juin 2021

Covid-19: Les vaccins chinois sont efficaces contre le variant Delta

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required