Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Ministres et députés nigériens interdits de se faire soigner à l’étranger

Ministres et députés nigériens interdits de se faire soigner à l’étranger

Mardi 20 Mars 2018 Par Laquotidienne

Le gouvernement nigérien a décidé d'interdire aux ministres et aux députés de se faire soigner à l'étranger, sauf nécessité absolue, dans le but de réduire les coûts de prise en charge sanitaire de ces personnalités.

"Dorénavant les ministres, les députés et toute autre personnalité vont se faire soigner aux frais de l'Etat à l'hôpital général de référence de Niamey (photo)", a annoncé le ministre nigérien de la Santé, Idi Illiassou, précisant que "seuls les cas ne pouvant y être traités feront l'objet d'une évacuation à l'étranger".

Cette décision, prise lors d'un Conseil des ministres, vise à "réduire de manière significative" les coûts des évacuations sanitaires vers l'étranger, a relevé Illiassou, dans une déclaration retransmise, mardi, par la télévision nationale. Les coûts de ces évacuations ont été "multipliés par dix entre 2010 à 2017": de 800 millions F CFA (1,2 million d'euros) en 2010 à 10 milliards de F CFA en 2017 (15 millions d'euros), selon le ministère de la Santé.

Au Niger, plus des deux-tiers des 20 millions d'habitants vivent avec moins d'un dollar par jour et sont dans l'impossibilité de s'offrir des soins adéquats.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Niger
Partage RéSEAUX SOCIAUX