International Tout voir

Frappes aériennes américaines contre des milices "liées à l’Iran" en Irak et en Syrie

Frappes aériennes américaines contre des milices "liées à l’Iran" en Irak et en Syrie

Les États-Unis ont mené, vendredi, des frappes aériennes sur des cibles en Irak et en Syrie liées à des milices "soutenues par l'Iran", a annoncé le Commandement central américain.

"Les forces du Commandement central américain ont mené des frappes aériennes en Irak et en Syrie contre la force Al-Qods du Corps des Gardiens de la révolution islamique d'Iran et les milices affiliées", indique un communiqué du Centcom, ajoutant que "les forces militaires américaines ont frappé plus de 85 cibles".

Ces frappes surviennent suite à une attaque de drone menée dimanche en Jordanie contre un avant-poste militaire américain, qui a fait trois morts et des dizaines de blessés parmi les soldats américains.Le président américain, Joe Biden a déclaré, mardi, avoir pris une décision sur la manière de riposter à cette attaque.Interrogé par des journalistes, Biden a affirmé que l’Iran est responsable de la fourniture des armes utilisées lors de la frappe.

“Je les tiens pour responsables dans la mesure où ils fournissent des armes aux gens qui ont fait ça", a-t-il dit.Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a indiqué, de son côté, que les États-Unis pourraient envisager des "représailles multiples".

Des responsables américains ont indiqué que les frappes seraient probablement plus importantes que les attaques précédentes menées contre les milices soutenues par l'Iran au cours des dernières semaines, qui se concentraient principalement sur le stockage d'armes ou les installations d'entraînement.

Des installations militaires américaines en Irak et en Syrie ont été la cible de plus de 160 attaques depuis octobre 2023.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 29 Fevrier 2024

USA : Le spectre du "shutdown"

Mercredi 28 Fevrier 2024

Catastrophes naturelles : 2,5 millions de personnes forcées de quitter leur foyer en 2023 aux USA

Samedi 17 Fevrier 2024

USA : Trump condamné à 355 millions de dollars d'amende

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required