Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 28/02

CGI : Le RNPG s’effrite de 16%...

 

CGI : Le RNPG s’effrite de 16%...

En social, le chiffre d’affaires au titre de 2012 s’apprécie de 8% à 2,64 Mds de DH, tandis que le résultat net gagne 4% à 458 MDH. Les indicateurs consolidés montrent un chiffre d’affaires de 3 Mds de DH, soit +13%. Il est réalisé à hauteur de 88% par la CGI. Le chiffre d’affaires prévu par les filiales Dyar Al Mansour (logement social) et Al Manar (Casablanca Marina) a enregistré un glissement vers le 1er semestre 2013. A noter également une baisse de la contribution des structures comptabilisées en mise en équivalence. Ce décalage a impacté le résultat net part du groupe qui baisse de 16% à 316 MDH. Dividende proposé : 19 DH par action.

 

… Programme d’investissement soutenu

Une enveloppe d’1 milliard de DH sera dédiée annuellement, à partir de 2013, à l’investissement foncier. L’exercice 2013 devrait également voir la concrétisation des résultats des filiales opérationnelles, principalement Dyar Al Mansour, avec l’achèvement des projets Jnane El Mansour Tamesna et Zahrat El Jadida, ainsi que la livraison des composantes résidentielles et bureaux de Casablanca Marina, projet porté par la filiale Al Manar.

 

Plan d’épargne entreprise : Ce que vous devez savoir

Le CDVM vient de publier un document présentant les grands principes de fonctionnement du plan d’épargne entreprise (PEE). On y apprend ainsi que les avantages fiscaux qu’offre un PEE au salarié sont les suivants :

 

          * L’exonération de l’abondement

L’abondement versé par l’entreprise au salarié en vue de l’aider à constituer son épargne ne se substitue pas à un élément de salaire. L’abondement n’est ni considéré comme complément de salaire, ni imposable sur le revenu sauf lorsqu’il dépasse 10% du montant annuel du salaire imposable.

 

          * L’exonération des gains et des revenus

Les revenus et profits réalisés par le portefeuille de valeurs mobilières sont totalement exonérés. Cet avantage fiscal est conditionné par le plafonnement des versements à 600.000 dirhams et par l’indisponibilité des sommes épargnées sur le PEE pendant une durée minimale de 5 ans. Les produits générés par le portefeuille doivent également être conservés pendant la période de 5 ans (télécharger le document).

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Videos