La Quotidienne TV

Génération Green: La Banque mondiale octroie un financement de 250 millions de dollars au Maroc

 

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé  un programme destiné à soutenir la stratégie Génération Green poursuivie par le Maroc dans l’agriculture, avec un financement de 250 millions de dollars (214,2 millions d’euros) alloué au titre d’une opération conjointe avec l’Agence française de développement (AFD).

"Le Programme axé sur les résultats –Génération Green du Maroc vise à rendre les activités agricoles plus rémunératrices et à promouvoir les pratiques climato-intelligentes au service d’une agriculture durable", souligne le communiqué de la Banque mondiale. 

En clair, le programme vient conforter la réponse économique du pays à la crise de la COVID-19. Pour rappel, avec 38% de la main-d’œuvre totale, l’agriculture est le premier secteur pourvoyeur d’emplois au Maroc. Pour autant, les zones rurales concentrent 79,4% des pauvres du pays.

"Pour attirer les jeunes dans l’agriculture, le programme financera des programmes de création d’entreprises et de formation à destination des ruraux, notamment les femmes. Il s’emploiera également à attirer des investissements privés dans le secteur agroalimentaire en éliminant les freins réglementaires et financiers à la création d’emplois", précise le communiqué.

La même source renseigne que le programme va promouvoir une culture de l’entrepreneuriat et équiper les jeunes ruraux avec les outils et les connaissances indispensables pour introduire des pratiques et des technologies plus durables et modernes. Et, ce faisant, bâtir un secteur agroalimentaire à l’épreuve du climat. 

Banque mondiale

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 22 Novembre 2021

Transferts d’argent : La BM prévoit une hausse de 25% des flux entrants vers le Maroc en 2021

Vendredi 18 Juin 2021

Inclusion financière et numérique : La Banque mondiale accorde au Maroc un prêt de 450 millions de dollars

Samedi 12 Juin 2021

La Banque mondiale alloue un financement additionnel de 100 millions de dollars au Maroc pour renforcer sa résilience