Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 27/07

Législatives 2021 : Le PJD défend son programme électoral


Le programme électoral du Parti de la justice et du développement (PJD) vient consacrer les réformes engagées et auxquelles le parti a adhéré à travers de nombreux chantiers, en vue de développer les acquis, a affirmé, lundi à Rabat, le secrétaire général du parti, Saâd Eddine El Otmani.

 

Dans une allocution à l'occasion d'une conférence de presse tenue par le PJD pour présenter son programme lors des prochaines échéances électorales, El Otmani a indiqué que ce programme, qui a été élaboré par les compétences et les cadres du parti, repose sur "un bilan gouvernemental honorable".

L'instance politique du parti a cumulé une expérience importante dans la gestion de la chose publique, dont dix ans à la tête du gouvernement, en plus d'être à la tête de plusieurs collectivités territoriales et de participer à la gestion d'autres, a relevé  El Otmani selon le site électronique du parti.

Pour sa part, Najib Boulif, membre du secrétariat général du PJD, a relevé que le programme du parti durant les prochaines élections repose sur trois point à savoir "la crédibilité, la démocratie et le développement", expliquant que la crédibilité permettra de retrouver la confiance entre les différents acteurs et envers les institutions, la démocratie permettra de mettre en place un contrat social basé sur la constitution, et le développement devra être global et intégré.

S'agissant des leviers sur lesquels repose le programme, l'autre membre du secrétariat général du parti, Naoufal Naciri, a indiqué qu'il s'agit du développement de la gouvernance et de la poursuite des réformes structurantes y afférentes, en plus de l'appropriation des mécanismes de la transformation numérique.

En relations avec le programme du Parti relatif aux collectivités territoriales, Aziz Rabbah, membre du secrétariat général, a souligné qu'il s'agit de développer l'utilisation des nouvelles technologies et de la numérisation en suivant le concept des villes intelligentes, en plus de la réhabilitation de la politique d'aménagement du territoire et du développement du système de la ville marocaine et des collectivités rurales.

Le programme contient 5 volets répartis en 12 chapitres et 276 mesures, a détaillé M. Rabbah, notant que le premier volet insiste sur l'importance de la région comme levier de développement, le second sur la consécration de la dimension sociale du développement, le troisième porte sur l'urbanisation et le renforcement de l'attractivité des villes et des services de proximité, tandis que le quatrième porte sur le développement du monde rural.

Le cinquième volet, qui est commun aux 4 précédents, est fondé sur des mesures d'accompagnement basées sur le développement des ressources financières et la mobilisation de l'économie locale, la consolidation du principe de la libre gestion, l'institutionnalisation des règles de gouvernance et la consolidation de la démocratie locale et la mise en œuvre de démocratie participative, a soutenu Rabbah. Ce dernier volet a également pour but d'assurer une gestion des collectivités basée sur les meilleures pratiques et les technologies modernes, en plus du partenariat, de la coopération décentralisée et de la coopération internationale, a-t-il ajouté. Pour les chambres professionnelles, Rachid Jkini, président de l'espace marocain des professionnels, a relevé que le programme du parti vise à réaliser 4 buts essentiels à savoir le développement de la gouvernance et de l’efficience, l'amélioration de l'offre de service aux professionnels, le renforcement du rôle des chambres et le développement des investissements en vue de créer des offres d'emploi.

Saad Eddine El Othmani Actualités Maroc PJD
Partage RéSEAUX SOCIAUX