Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Grippe A/H1N1 : Cafouillage maladif

Mardi 05 Fevrier 2019 Par Laquotidienne

Prions pour que le Maroc ne soit jamais confronté à une grosse épidémie, quelle qu’elle soit !

Parce qu’à voir comment les autorités ont tenté de «gérer» cet épisode de grippe saisonnière, il y a de quoi désespérer. Voire piquer une grosse fièvre.

Les sorties maladroites de la tutelle ont fini par jeter la psychose chez les citoyens, amplifiée par les réseaux sociaux qui ont donné à la grippe A/H1N1 un caractère inédit, pour ne pas dire exceptionnel.

Les écoles ont pris le relais, alimentant la panique chez les parents d’élèves.

Bref, un joli cafouillage pour cette maladie… saisonnière, donc récurrente, à laquelle le Maroc est confronté chaque année. 

Et, justement, chaque année, elle fait malheureusement des victimes chez les personnes les plus vulnérables, notamment les femmes enceintes, les enfants de 6 mois à 5 ans, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques, sans que cela ne crée autant d’émoi.

C’est dire que les autorités ont été très maladroites dans leur com' en réagissant trop souvent à une situation supposée être "normale".

Et, aujourd'hui, pour se donner de la crédibilité et tenter de rassurer les citoyens, elles ont appelé à la rescousse l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans un communiqué conjoint publié ce mardi, le ministère de la Santé et l’OMS ont donc affirmé que la situation actuelle relative à la grippe saisonnière "ne doit en aucun cas inquiéter la population".

C’est ce qu’on pourrait appeler le médecin après la mort (sic !).

grippe
Partage RéSEAUX SOCIAUX