Société Tout voir

Grippe saisonnière : «La propagation du virus est due à la diminution de la mémoire immunitaire»

Grippe saisonnière : «La propagation du virus est due à la diminution de la mémoire immunitaire»

Alors que le Covid-19 a perdu de sa puissance au cours de ces derniers mois au Maroc, la grippe saisonnière fait un come-back remarqué cette année. Depuis quelques semaines déjà, une vague d’infections grippales fait suffoquer les ménages marocains.

 

Par M. Ait Ouaanna

 

Ce virus considéré comme particulièrement virulent cette saison touche les différentes tranches d’âge et se manifeste généralement par de la fièvre, des courbatures, des maux de gorge, de la toux ou encore des céphalées.

«La grippe saisonnière m’a mis à terre cette année ! J’ai commencé à ressentir une fatigue intense accompagnée de frissons et de douleurs musculaires et articulaires, puis une forte fièvre et une toux sèche pendant plusieurs jours. J’ai eu recours à plusieurs médicaments pour soulager ces symptômes mais malgré cela, je n’arrive toujours pas à retrouver mon état de santé habituel», raconte Aymane, 28 ans, qui confie n’avoir jamais contracté une grippe aussi sévère. 

C’était dans l’air depuis un certain temps. En septembre dernier, plusieurs experts, notamment marocains et étrangers, ont prévenu que la grippe pourrait être plus virulente durant les saisons automnale et hivernale 2022-2023, avec un nombre de contaminations plus élevé par rapport aux années précédentes.  

Effectivement, les centres de santé du Royaume ont connu ces dernières semaines une forte affluence de malades présentant des symptômes grippaux. A l’opposé de ce que laisse entendre bon nombre de personnes, ladite grippe «n’a aucun lien avec les variants du Covid-19 qui dominent en ce moment au Maroc», confirme Dr. Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en systèmes et politiques de santé et vice-président de la Fédération nationale de la santé. 

«Certes, il existe quelques similitudes entre les deux virus : Les deux sont des virus respiratoires qui se propagent dans des espaces clos, notamment pendant l’hiver, et qui provoquent des symptômes communs, mais cela ne veut aucunement dire qu’il faut lier la grippe au Covid. Une personne vaccinée contre la grippe n’est pas protégée contre le Covid-19 et vice-versa. Cela s’explique par le fait que le vaccin contre le Covid stimule notre immunité pour produire des anticorps qui ciblent ce même virus et non un autre», précise-t-il. 

Par ailleurs, ce praticien souligne que la forte propagation de la grippe saisonnière cette année s’explique notamment par une baisse d’immunité collective vis-à-vis de la grippe provoquée par l’application des mesures préventives contre le Covid-19. «Ces dernières années, les Marocains ont été contraints de respecter certains gestes barrières contre le coronavirus, tels que le port du masque, l’utilisation d’une solution hydro-alcoolique ou encore la distanciation physique, qui ont fait diminuer la mémoire immunitaire contre la grippe», explique-t-il. 

Concernant la situation épidémiologique de la grippe saisonnière au Maroc, le vice-président de la Fédération nationale de la santé souligne que pour l’instant, rien ne nous permet de qualifier cette grippe de sévère ou pas, en raison de l’absence de données officielles. Dans le même ordre d’idées, Hamdi fait remarquer que très peu de Marocains se font tester en cas de grippe, insistant sur le fait que le dépistage est l’unique moyen pour identifier le type du virus.

In fine, grippe saisonnière ou Covid-19, la vaccination demeure la meilleure solution pour prévenir l’infection et protéger les populations les plus vulnérables, dont les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques, notamment le diabète, l’insuffisance rénale, les maladies respiratoires ainsi que les maladies cardiaques. «Se faire vacciner contre la grippe une fois par an réduit le risque d’attraper le virus et d’infecter d’autres personnes avec un taux qui peut atteindre les 90%. Il protège énormément contre les cas graves et les décès», rappelle Tayeb Hamdi.

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté au Maroc au mois d’octobre dernier. Le Royaume utilise cette année, comme les deux années précédentes, un vaccin avec quatre souches au lieu de trois, pour assurer une protection plus large et plus importante.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 18 Juin 2024

France : Craintes sur une hausse des cas de Covid-19 à un mois des JO

Mercredi 08 Mai 2024

Covid-19 : Astrazeneca retire son vaccin du marché mondial

Mardi 06 Fevrier 2024

Pénurie des professionnels de santé : Quand les ambitions du gouvernement se heurtent à la réalité

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required