Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Ce que je sais du Maroc - EP13

Lundi 13 Janvier 2020 Par Laquotidienne

 

Des filles qui rendent visite à des garçons ? C’était très mal vu ici. Pour nous, au contraire, c’était dans la normalité.

Nous recevions nos amies, mais aussi parfois nos copines, et partions également leur rendre visite. Comme cela se fait au pays.

Nous n’avons pas cette culture d’aller nous poser dans un café pour rencontrer des potes, voire des filles.

D’ailleurs, les cafés, il n’y en avait pas au Sénégal. Tout se passait à la maison.

Nous avions donc importé nos habitudes dans le Royaume, quand bien même cela dérangeait beaucoup.

Les Marocains ne pouvaient le comprendre, mais l’acceptaient malgré eux.

Et tant que les filles qui nous rendaient visite étaient des Subsahariennes, nous étions en paix.

Sauf qu’un samedi après-midi, nous avions invité des camarades de classe marocains (filles et garçons) qui avaient envie de découvrir le plat sénégalais dont on leur vantait tant les mérites, le «thiebou dieune» (riz au poisson).

Nous étions tous là à discuter et à rigoler innocemment, pendant qu’une amie s’affairait dans la cuisine. Il fallait une main experte aux fourneaux afin de ne pas décevoir nos invités.

Nous étions une bonne quinzaine de personnes à attendre que le repas soit servi, nous délectant déjà de cette odeur suave provenant de la cuisine et qui chatouillait nos narines.

C’est à ce moment qu’on sonna à la porte. Il y avait au moins une trentaine de personnes devant l'appartement; des jeunes et vieux dont certains étaient armés de gourdins.

A peine avait-on ouvert la porte qu’ils vociféraient et nous menaçaient dans une cohue indescriptible.

(A suivre)
 
LIRE EPISODE 12

LIRE EPISODE 14

D. W.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Ce que je sais du Maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX