Entreprises Tout voir

Entreprises : Un chiffre d'affaires de 1.602,8 MMDH en 2020

Entreprises : Un chiffre d'affaires de 1.602,8 MMDH en 2020

Les entreprises personnes morales actives (EPMA) ont généré un chiffre d'affaires (CA) de 1.602,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, en baisse annuelle de 9,4%, selon l'Observatoire marocain de la très petite et moyenne entreprise (OMTPME).

"Il ressort de la base de la DGI que les EPMA, au nombre de 289.77320, ont généré un CA totalisant 1.602,8 MMDH au titre de l'exercice 2020, en baisse annuelle de 9,4%, dont 40,8% a été généré par les TPME, contre 40,4% en 2019", indique l'Observatoire dans son rapport annuel 2020-2021.

L'analyse de l’évolution du chiffre d’affaires entre 2019 et 2020 par région fait ressortir, en particulier, que les régions de Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Casablanca-Settat ont affiché des baisses respectives de 26,4%, 15,8% et 13,3%.

Selon l'Observatoire, l'analyse de l’évolution du CA des EPMA sur la même période laisse apparaître que la section "hébergement et restauration" a accusé la baisse la plus importante, soit 51,2%, suivie des sections "Arts, spectacles et activités récréatives" et "Transports et entreposage" avec des régressions respectives de 46,1% et 26,8%. Quant à la section "Santé humaine et action sociale", elle a marqué une baisse limitée à 0,2%.

A l'export, les EPMA ont généré un CA de 294,5 MMDH au titre de l’exercice 2020 accusant un recul de 5,8%, fait savoir le rapport, notant que les TPME ont généré 26% de ce CA contre 26,3% en 2019.

Par région, l'évolution du chiffre d’affaires à l’export entre 2020 et 2019 montre que les régions de Marrakech-Safi, Béni Mellal-Khénifra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Casablanca-Settat ont accusé les baisses les plus importantes soit 26%, 25%, 19% et 10%, respectivement. Quant à la région de Rabat-Salé-Kénitra, elle a marqué une hausse de 16,5% sur la même période.

L'analyse sectorielle de l’évolution du CA à l’export des EPMA sur la même période, fait ressortir que la section de l’"Hébergement et restauration" a accusé une baisse de 75%, suivie des sections de la "Production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné" et des "Transports et entreposage" avec des baisses respectives de 67% et 47,4%, précise le rapport. En revanche, les sections de la "Production et distribution d'eau, assainissement, gestion des déchets et dépollution" et des "Industries extractives" ont enregistré des progressions respectives de 23,7% et 2,5%.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 18 Janvier 2023

La Loi de Finances 2023, un texte "rassurant", selon le patronat

Vendredi 09 Decembre 2022

Mission d'affaires d'entreprises européennes du 12 au 14 décembre au Maroc

Mardi 15 Novembre 2022

Liquidation de DLM : Le Tribunal de commerce de Casablanca examinera la demande

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required