Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

ALECA Maroc – UE : Des acteurs de la santé tirent la sonnette d’alarme…

ALECA Maroc – UE : Des acteurs de la santé tirent la sonnette d’alarme…

Jeudi 23 Janvier 2014 Par Laquotidienne

 

Au lendemain du démarrage du 3ème round des négociations de l’Accord de libre-échange complet et approfondi entre le Maroc et l’Union européenne, 

l’Association de lutte contre le sida (ALCS), l’Association marocaine des droits humains (AMDH), le Collectif «Droit à la santé au Maroc» et la Coalition internationale de préparation au traitement dans la région MENA (ITPC-MENA) lancent un appel aux deux parties pour éviter que l’accord en négociation ne nuise à l’accès aux médicaments au Maroc. «Il est bien connu que, par le biais des accords commerciaux, l’UE tente d’influencer ses partenaires commerciaux au niveau des règles faisant obstacle aux entreprises européennes. Les accords commerciaux bilatéraux contiennent donc toujours une clause qui requiert que la réglementation nationale gêne le moins possible le commerce. Ce genre de clause fait primer le commerce sur les intérêts publics tels que la santé», expliquent-ils dans un communiqué parvenu à L@ Quotidienne.

… Et réclament la transparence
Faute de transparence, le contenu de l’accord demeure encore inconnu, soulignent-ils, expliquant qu’«il est tout à fait probable que l’Europe y intègre des dispositions qui renforcent les droits de propriété intellectuelle et la protection des investissements au détriment de la santé publique, comme c’est le cas avec les accords en négociation avec l’Inde et la Thaïlande». En cela, l’ALCS, l’AMDH, le Collectif «Droit à la santé au Maroc» et ITPC-MENA réclament, entre autres, la transparence des négociations et une étude d’impact indépendante.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles