Economie Tout voir

Bank Al-Maghrib ouvre ses guichets quotidiennement aux banques

Bank Al-Maghrib ouvre ses guichets quotidiennement aux banques

Après l'adoption, le 29 mars, d'un ensemble de nouvelles mesures de politique monétaire et prudentielles pour soutenir l'accès au crédit bancaire au profit à la fois des ménages et des entreprises en vue de faire face aux impacts de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), Bank Al-Maghrib vient de publier une nouvelle décision règlementaire relative aux instruments de politique monétaire et deux circulaires permettant d'opérationnaliser sa nouvelle politique en la matière. 

La décision du wali de Bank Al-Maghrib, datée du 15 avril, est entrée en vigueur ce jour. Elle rassemble plusieurs textes et remplace une décision qui datait du 11 avril 2011. 

Ce rafraichissement réglementaire permet d'accompagner le dispositif annoncé fin mars et qui a pour objectif de tripler la capacité de refinancement des banques auprès de Bank Al-Maghrib.

Ainsi, Bank Al-Maghrib offre la possibilité de recours par les banques à l'ensemble des instruments de refinancement disponibles en dirham et en devises, l'extension à un très large éventail de titres et effets acceptés par la Banque centrale en contrepartie des refinancements accordés aux banques et l'allongement de la durée de ces refinancements. 

Dans une circulaire datée du 15 avril, la Banque centrale précise que les banques peuvent désormais recourir quotidiennement aux facilités de Bank Al-Maghrib.

La même circulaire fixe le nouvel univers de collatéral, fortement élargi, accepté par Bank Al-Maghrib. 

 

Renforcement du programme destiné aux TPME

Une seconde circulaire vient préciser le renforcement du programme de refinancement spécifique au profit des très petites entreprises et petites et moyennes entreprises (TPME).

Bank Al-Maghrib veut, en plus des crédits d'investissements, leur permettre d'avoir accès aux crédits de fonctionnement, tout en augmentant la fréquence de leur refinancement. 

Désormais, les banques qui participent à ce programme peuvent se refinancer mensuellement auprès de la Banque centrale pour un montant égal aux financements décaissés le mois précédent.

Bank Al-Maghrib verrouille, cela dit, les risques d'abus en se permettant de lancer au besoin des audits, à la charge de la contrepartie, pour examiner certaines informations communiquées. 

Les deux circulaires et la nouvelle décision du wali de Bank Al-Maghrib sont entrées en vigueur ce mercredi 15 avril.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 26 Octobre 2021

Chine : Une ville de 4 millions d'habitants confinée

Vendredi 22 Octobre 2021

Covid-19: Le Canada rouvre les vols en provenance du Maroc

Jeudi 21 Octobre 2021

Étude/Covid-19: Une dose de rappel de Pfizer/BioNTech efficace à 95,6%

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required