Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Covid-19 : Le Maroc pourrait perdre 712.000 emplois en 2020

Covid-19 : Le Maroc pourrait perdre 712.000 emplois en 2020

Mercredi 22 Juillet 2020 Par Laquotidienne

 

La santé et la sécurité au travail sont un gage de continuité de l'activité des entreprises et de promotion du développement économique du Royaume, a indiqué le ministre du Travail et de l'insertion professionnelle, Mohamed Amekraz.

 

Intervenant lors d'une rencontre mardi tenue en visioconférence, le ministre a insisté sur l'importance de s'engager en faveur de la santé et la sécurité des salariés et des employés, tout en passant en revue les diverses actions initiées par son département en vue d'éviter la propagation du coronavirus dans les espaces de travail.

Au cours cette réunion, le ministre a salué les efforts engagés sous la conduite du Roi Mohammed VI et a mis en avant l'esprit de solidarité et d'entraide dont ont fait preuve les composantes de la société marocaine afin de mieux faire face aux répercussions de la pandémie.

Il s'est aussi félicité du travail accompli et du sens de responsabilité dont ont fait preuve les cadres du ministère, les inspecteurs de travail, les médecins de travail et les ingénieurs chargés du contrôle et de l'inspection, mais aussi les administrateurs, appelant à fournir davantage d'efforts et d'engagement, compte tenu de la hausse du nombre des cas de contamination.

De son côté, le secrétaire général du ministère s'est attardé sur la réalité du marché du travail à la lumière de la pandémie et ses répercussions sur l'emploi et sur les mesures concrètes entreprises pour accompagner les mutations dans le monde du travail,.

Il estime qu'environ 712.000 emplois pourraient être perdus en 2020, avec une hausse du taux de chômage pour atteindre 14,8% .

L'inspecteur général du ministère a, quant à lui, présenté un exposé centré sur les indicateurs statistiques relatifs aux visites d'accompagnement et de contrôle dont le nombre a atteint 33 visites effectuées dans plusieurs directions régionales et provinciales.

La directrice du travail a, pour sa part, évoqué les mesures adoptées par le ministère afin d'endiguer les répercussions socio-économiques dues à la Covid-19 et les dispositions prises dans le cadre du travail des agents de contrôle pour faire face à l'épidémie, sans oublier le suivi de l'évolution du climat social, de la situation de la santé et la sécurité professionnelles, et les grands chantiers lancés par le département de tutelle en la matière.

Cette rencontre a été en outre marquée par des exposés des directeurs régionaux sur le bilan des mesures liées à la mise en œuvre du protocole de prévention de la Covid-19 en milieu de travail,.

Ils ont mis l'accent sur le nombre de visites de terrain effectuées par les commissions mixtes et les commissions thématiques, les indicateurs relatifs à la perte de l'emploi dans chaque secteur, les conflits professionnels et la situation épidémiologique dans les unités économiques et industrielles.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
emploi
Partage RéSEAUX SOCIAUX