Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Crédit du Maroc : «Nous souhaitons offrir à nos clients une palette de solutions de financement»

Crédit du Maroc : «Nous souhaitons offrir à nos clients une palette de solutions de financement»

Dimanche 29 Novembre 2020 Par Laquotidienne

 

Crédit du Maroc vient de dévoiler une nouvelle offre pour le secteur de la santé.

Abderrahman Benhayoun, DGA Marchés et Expérience client de la banque, nous détaille les objectifs et enjeux de ce dispositif.

 

Propos recueillis par A. Hlimi

 

Finances News Hebdo : Crédit du Maroc a lancé un dispositif de relance pour le secteur de la santé. Pourquoi cibler ce secteur en particulier avec un dispositif dédié

Abderrahman Benhayoun : Nous sommes une banque universelle de proximité qui s’adresse à l’ensemble des segments de clientèle : particuliers, professionnels et entreprises, et nous avons fait également le choix de nous adresser à des segments et des secteurs d’activité spécifiques, dont celui de la santé. Pourquoi ? La réponse peut être apportée en plusieurs points :

1- Le secteur de la santé est un secteur vital au Maroc, et la crise sanitaire a bien mis en évidence les besoins de ce secteur en termes d’investissement, de mise à niveau et de développement. Le développement du secteur de la santé est un véritable levier de croissance, de création de valeur et d’emplois.

2- Nous sommes convaincus que l’amélioration du service sanitaire au Maroc passe indéniablement en partie par l’amélioration des infrastructures du secteur et par la mise à niveau de nos structures de santé. Notre rôle est donc primordial, en tant qu’institution financière, dans l’accompagnement de ce développement en prêtant main forte aux opérateurs de ce secteur.

3- Au-delà de l’approche financement, qui demeure importante, nous souhaitons apporter une véritable valeur ajoutée à travers une intervention globale sur l’ensemble de la chaîne de valeur avec une approche conseil renforcée, et surtout personnalisée.

4- Et enfin, cela répond à notre raison d’être qui est «d’agir chaque jour dans l’intérêt de nos clients et de la société».

 

F.N.H. :En quoi consiste votre offre pour le secteur de la santé ?

A. B. : Le dispositif de relance du secteur de la santé’ est une solution efficace pour accompagner les projets de financement dans ce secteur. Cette approche ‘projets’ nous permet d’ailleurs de coupler plusieurs solutions pour mieux répondre aux besoins de nos clients. Nous souhaitons, en effet, sortir des solutions classiques (crédit moyen terme par exemple) et offrir à nos clients, via une approche globale, une palette de solutions de financement pour répondre à plusieurs besoins en même temps.

Plus concrètement, si on prend l’exemple d’un projet d’investissement pour le lancement d’une unité de production de matériel ou de médicaments, les besoins sont variés, en allant de l’acquisition du terrain pour la construction de l’unité de production, l’achat de matériels jusqu’au financement des besoins en trésorerie. Grâce au dispositif de relance du Crédit du Maroc, nous allons pouvoir adresser l’ensemble de ces besoins dans une démarche globale en proposant des lignes d’investissement, des lignes import et des lignes de fonctionnement.

Ce dispositif est adossé à une dimension ‘conseil et accompagnement‘ très importante, à travers un réseau de conseillers professionnels et de chargés d’affaires, en plus d’experts spécialisés (immobilier, leasing, etc.) présents à travers tout le Royaume pour accompagner nos clients au quotidien.Notre affiliation au Groupe Crédit Agricole SA nous confère, par ailleurs, une véritable expertise à travers des synergies sur le volet financement, notamment sur l’accompagnement dans le montage des programmes d’investissement et les solutions de commerce à l’international.

 

F.N.H. :Concernant les lignes d'investissement pour les cliniques et hôpitaux privés, pensez-vous que les besoins vont évoluer après la crise sanitaire ?

A. B. :Nous sommes confiants dans l’avenir, mais nous restons lucides. Cette crise sanitaire qui s’est transformée en véritable crise économique aura des impacts économiques sur plusieurs années.En même temps, nous constatons des signes de reprise et un retour progressif de confiance des opérateurs économiques; le temps est donc à la relance économique et le Crédit du Maroc est plus que jamais prêt à accompagner les entreprises pour enjamber cette crise sans précédent.

Plus particulièrement sur le secteur de la santé et pour accompagner le développement de ce secteur vital, nous pensons que les besoins en infrastructures de santé vont connaître une évolution importante. Cette évolution se traduira certainement par des besoins en financement de ces projets. N’oublions pas les entités existantes qui auront également besoin de développer leurs activités. En résumé, les besoins en matières de projet d’investissement (financement de nouvelles entités), d’extension d’activité et de financement de l’activité (besoin en fonds de roulement) vont croître et nous serons là pour les accompagner.

 

F.N.H. :Puisque nous parlons de relance, comment se comporte à date la demande sur les produits Damane relance chez Crédit du Maroc ?

A. B. :Crédit du Maroc s’est mobilisé, dès le début de cette crise à la fois sanitaire et économique, pour ses clients entreprises et a mis en place un dispositif pour accompagner ceux dont l’activité a été fortement impactée par la crise sanitaire, via le déploiement des reports d’échéances, des facilités de trésorerie, notamment l’offre Damane Oxygène, et le traitement à distance des opérations de banque au quotidien.Après Damane Oxygène qui a permis de régler les charges vitales du 2ème trimestre de l’année, Damane Relance est venu répondre aux besoins en fonds de roulement des entreprises, pour les aider à redémarrer leurs activités après une période de fort ralentissement, voire parfois d’arrêt.Nous avons constaté un réel intérêt pour cette solution de financement.

Cet engouement est un signe pour nous que ce produit correspond à un vrai besoin des entreprises. Crédit du Maroc s’est donc naturellement mobilisé pour traiter les demandes de ses clients dans les meilleurs délais. Cet engouement pour Damane Relance s’illustre parfaitement par les chiffres, avec plus de 300 demandes de Damane Relance qui ont été accordées, représentant en volume de près d’un milliard de dirhams.

 

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Crédit du Maroc santé Actualités Maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX