Economie Tout voir

Journées MENA-OCDE : L'emploi au centre des débats

Journées MENA-OCDE : L'emploi au centre des débats

 

Les Journées MENA-OCDE, organisées dans le cadre de la rencontre annuelle du Conseil consultatif MENA-OCDE, ont débuté, lundi à Tunis, avec la participation du Maroc.

L’objectif est de partager les idées sur les actions à mener pour parvenir à une croissance économique plus durable et à la création d'emplois et de sociétés inclusives dans la région.

Cette conférence de trois jours vise à identifier les réformes structurelles nécessaires pour créer des emplois et des économies plus résilientes à moyen et long terme, profitant à tous les membres de la société.

L'utilisation des technologies numériques et des nouvelles technologies pour améliorer les possibilités d’innovation, de connectivité et d’intégration dans la région MENA aux niveaux régional et mondial constitue aussi un objectif transversal de cette rencontre.

Y prennent part des ministres et des représentants de haut niveau des gouvernements de la région MENA et de l'OCDE, ainsi que des représentants du monde des affaires et de la société civile.

Parmi les points forts des journées MENA-OCDE, figure le Sommet «Gouvernement-Entreprises» qui lancera, à cette occasion, une nouvelle initiative «L'Association des jeunes entrepreneurs MENA-OCDE» et se concentrera sur l'intégration des jeunes et la création d'opportunités pour les jeunes entrepreneurs.

Les dirigeants d'associations patronales et les chefs d'entreprise partageront leurs expériences en matière de promotion de l'équilibre entre les sexes, aidant les PME à étendre leurs activités pour s'internationaliser et à lutter contre la corruption.

L’autre point fort est le «Conseil des citoyens» qui ambitionne de donner aux citoyens et aux représentants de la société civile la possibilité de partager leur vision et leur approche de la construction d’une prospérité partagée par le biais de la transformation numérique.

Les 7 principales conclusions du sondage sur la gouvernance des jeunes contribueront au débat en fournissant des preuves et des pratiques exemplaires sur la manière dont les politiques numériques peuvent promouvoir les opportunités des jeunes.

Quant aux séances plénières du groupe de pilotage, elles constituent un événement de haut niveau qui discutera des principales orientations stratégiques et actions nécessaires au développement économique et examinera le rôle que la transformation numérique peut jouer pour stimuler la productivité et la croissance.

Au programme de ces journées figure aussi le dialogue régional sur la gestion des risques qui discutera de l’importance fondamentale pour les gouvernements de renforcer leurs capacités de gestion des risques, afin de s’acquitter de leurs responsabilités à l’égard de leurs citoyens, mais aussi d’adopter une gouvernance des risques efficace afin de réagir au risque croissant posé par catastrophes naturelles.

La délégation marocaine à ces journées comprend notamment Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Salaheddine Mezouar, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Fathallah Sijilmassi, ancien secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée, et Mohamed Essaidi, directeur de la coopération internationale au ministère des Affaires générales et la Gouvernance.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 14 Juin 2022

La croissance du PIB du G20 continue de ralentir au premier trimestre 2022

Jeudi 02 Juin 2022

L'inflation dans la zone OCDE à 9,2% en avril

Mardi 24 Mai 2022

G20: Le commerce international de marchandises atteint un nouveau sommet au T1 2022

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required