Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

La CCG et Bpifrance signent un partenariat en faveur des PME...

La CCG et Bpifrance signent un partenariat en faveur des PME...

Jeudi 22 Octobre 2015 Par Laquotidienne

Ce partenariat, a pour objectif de faciliter l'accès des PME pour l'acquisition de bien et services aussi bien en France qu'à l'étranger.
"La ligne française destinée au financement de l’acquisition de biens et services d’origine française en faveur des PME marocaines s’insère dans le cadre de la mise en œuvre de la déclaration d’intention relative à la coopération franco-marocaine en matière de financement des PME, signée en 2013 entre le Ministère de l’Economie et des Finances marocain et son homologue français", explique un communiqué conjoint de la CCG et du département du Commerce extérieur français et de Bpifrance. 
Cette ligne de crédit française d’un montant de 25 M€, dont la gestion est confiée à la Caisse Centrale de Garantie (CCG), vise à faciliter l’investissement productif des PME marocaines et à renforcer les liens et les échanges avec leurs homologues françaises. Les PME qui pourront bénéficier de cette ligne sont les entreprises de droit marocain ayant un chiffre d’affaires annuel inférieur à 25 M€. 
...Plusieurs programmes sont finançables à travers cette ligne
Il s'agit de l'acquisition de biens et services d'origine française, l'acquisition de biens et services d'origine marocaine et/ou non française dans une limite de 30% du montant du crédit ou encore les prestations d’étude et de formation financées par don et réalisées par des entreprises françaises ou filiales marocaines d’entreprises françaises. Le financement des projets sera assuré par la Ligne française à partir de  100.000 € jusqu’à 2 M€ sans  excéder 60% du financement externe total. Le reliquat du financement sera assuré par un crédit bancaire. 
...Jusqu'à 3 Millions d'euros pour les secteurs agricoles et agroalimentaire
Les projets relevant des secteurs agricole et agroalimentaire ou visant à développer les exportations vers l’Afrique pourront bénéficier d’un financement allant jusqu’à 3 M€ et couvrant 75% du montant total du projet. 
Le crédit octroyé sur les ressources de la ligne française est accordé à un taux de 2% l’an hors TVA en dirhams. Le taux de la part du crédit bancaire est librement négociable.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles