Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Que se passe-t-il à la CGEM ?

Que se passe-t-il à la CGEM ?

Mardi 30 Octobre 2018 Par Laquotidienne

Il y a du grabuge dans la maison CGEM.

Par deux fois en l’espace d’une semaine, la Confédération générale des entreprises du Maroc a publié un communiqué dont la teneur et le ton poussent à croire qu’il existe des tensions extrêmes au sein du patronat.

Le premier est intervenu le mardi 23 octobre, dans lequel les membres du Groupe CGEM à la Chambre des conseillers, représentant le patronat, ont exprimé «leur étonnement face à la récente polémique concernant la désignation du représentant de la CGEM au bureau de la Chambre des conseillers», ainsi que «leur mécontentement face aux procédés utilisés afin de porter atteinte au Groupe parlementaire de la CGEM à la Chambre des conseillers et à ses membres».

Tout en condamnant «avec force les atteintes à l’honneur et à l’intégrité dont a fait l’objet le Président du Groupe parlementaire CGEM à la Chambre des Conseillers, M. Abdelillah Hifd», le communiqué dénonce aussi des «comportements irresponsables et inconvenants».

Rebelote ce mardi 30 octobre. Cette fois, c’est Mohammed Benmoussa qui a été recadré par le patronat. Il se serait exprimé, selon la CGEM, «en se prévalant de sa qualité d’Économiste en Chef de la CGEM».

Or, poursuit la même source, «M. Benmoussa n’a pas été mandaté pour s’exprimer au nom de la Confédération ni au nom du Groupe parlementaire de la CGEM à la Chambre des Conseillers".

Bref, tout cela n’est pas sain. Surtout pour un patronat qui doit faire preuve de cohésion et d’union pour défendre les intérêts des entreprises marocaines.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles