Développement durable Tout voir

Centrale solaire d’Erfoud : La pandémie n’a pas eu raison du projet

Centrale solaire d’Erfoud : La pandémie n’a pas eu raison du projet

 


Abderrahim El Hafidi, Directeur général de l’ONEE, a effectué le jeudi 30 septembre 2021, une visite technique au site de la Centrale solaire photovoltaïque d’Erfoud.

 

«Cette visite s’inscrit dans le cadre des visites terrain effectuées par El Hafidi pour s’enquérir des vastes chantiers conduits par l’ONEE dans diverses régions du pays », renseigne le communiqué de l’Office public. Le DG de l’ONEE a constaté, de visu, qu’en dépit du contexte sanitaire marqué par la pandémie Covid-19 et grâce aux efforts de toutes les parties prenantes, les travaux de construction de la Centrale Solaire Photovoltaïque d’Erfoud sont achevés et les essais de mise en service sont concluants.
 La source précitée mentionne que l’ONEE est actuellement en phase des essais industriels de la Centrale solaire photovoltaïque en bout de ligne d’Erfoud, d’une puissance totale de 40 MW, l’une des 3 centrales en bout de ligne qui composent le Complexe solaire photovoltaïque Noor Tafilalt de 120 MW.
La réalisation de cet ambitieux projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Directives du Souverain, visant à donner au Maroc une place de leader mondial dans le domaine des énergies renouvelables et consacrer son rôle pionnier dans ce domaine d’avenir.
Pour rappel, la Centrale solaire photovoltaïque d’Erfoud dont le coût global est d’environ 379 millions de dirhams, est financée par la Banque mondiale et le Fond de technologie propre. Quant au coût global du Complexe Solaire Photovoltaïque Noor Tafilat, il est de 1.050 millions de dirhams.
Notons que la réalisation de cette centrale a permis non seulement d’éviter des investissements lourds pour le renforcement du réseau 60KV, notamment la création de nouveaux postes de transformation 225/60KV, mais également d’apporter une source de production renouvelable à un coût très compétitif inférieur à 30 cDH/kWh alors qu’il était de l’ordre de 3,50 DH/kWh en 2009.
Le productible moyen annuel d'environ 72 GWh permettra l’alimentation d’environ 34.000 foyers ainsi que le renforcement de la qualité des services (résolution des problèmes de chutes de tension et de ses conséquences économiques) et, par conséquent, l'amélioration des conditions de vie de la population et le développement économique et social de la région.
Avec la mise en service de la Centrale Solaire Photovoltaïque d’Erfoud en particulier, et celle du Complexe Solaire Photovoltaïque Noor Tafilalt, la capacité solaire installée au Maroc augmentera d'environ 17 %. Ce projet répond donc parfaitement à la stratégie globale de décarbonation et permettra ainsi de mettre à la disposition des particuliers, et plus principalement des industriels, une énergie verte et à des coûts très compétitifs.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 14 Octobre 2021

STEP Abdelmoumen: un taux de réalisation de 70%

Vendredi 24 Septembre 2021

Développement énergétique durable: Partenariat entre l'ONEE, le GSEP et l’UM6P pour la promotion de l'excellence académique

Mardi 31 Aout 2021

L’utilisation de l’essence au plomb prend fin au niveau mondial

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required