Développement durable Tout voir

Changement climatique: La politique "proactive et volontariste" du Maroc mise en avant à l’ONU

Changement climatique: La politique "proactive et volontariste" du Maroc mise en avant à l’ONU

Le Maroc a fait montre d'un engagement sans faille en matière de lutte contre le changement climatique à travers une politique “volontariste et proactive” qui consacre le choix du développement durable, a souligné, vendredi, la délégation marocaine participant à l’Audition parlementaire 2022 aux Nations Unies tenue à New York.

Conscient de l’urgence d’agir face au réchauffement climatique, le Maroc a aussitôt affiché son engagement en adoptant des politiques volontaristes dans différents secteurs”, lesquelles s’inscrivent dans le droit fil des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, a souligné le député Mustapha Reddam, au nom de la délégation marocaine à ce conclave tenu sous le thème "Mobiliser les appuis politiques et élaborer des mesures inclusives pour une reprise durable".

Reddad, qui intervenait lors d’un panel sur “le respect des engagements relatifs aux changements climatiques: l’intérêt général face aux intérêts privés”, a relevé que le Royaume s’est notamment engagé à réduire de 42% ses émissions de gaz à effet d’ici 2030, notant que la stratégie climatique du Maroc vise également la réduction de la vulnérabilité, l’anticipation des risques, l’adaptation au changement climatique et l’atténuation de son impact.

A l’horizon 2030, le Maroc entend couvrir 52% de ses besoins en électricité grâce à des sources d’énergie renouvelable, a-t-il indiqué, ajoutant que le Royaume est également engagé dans la transition vers une croissance décarbonée.

 Reddad, qui est membre du Groupe du Rassemblement national des Indépendants (RNI), a en outre fait observer que la stratégie marocaine en matière climatique s’appuie sur une approche “intégrée, participative et responsable” qui consacre le choix du développement durable.

La délégation marocaine à cet événement comprend Omar Hejira, du Groupe istiqlalien de l'unité et de l'égalitarisme, Fouad Kadiri, troisième vice-président de la Chambre des conseillers, membre du Groupe istiqlalien, Kamal Ait Mik, membre du Groupe du RNI, Hassan Choumais, membre du Groupe Authenticité et Modernité et Abdelouahed Darouich, conseiller général, chargé de la diplomatie parlementaire.

Initiée par l’Union interparlementaire (UIP) et le Bureau du président de l'Assemblée générale de l’ONU, l'Audition parlementaire 2022 a pour objectif de faire progresser le débat mondial aux Nations Unies et dans les capitales du monde autour du développement durable dans un contexte marqué par une crise sanitaire sans précédent née de la pandémie de Covid-19.

Elle se propose de sensibiliser les gouvernements, les parlements et la communauté des Nations Unies à une perspective critique sur les mesures clés à prendre pour mettre en place des économies qui bénéficient à tout le monde, des sociétés qui rassemblent les gens et des environnements durables pour les générations à venir. La promotion de l'égalité des sexes sera aussi au cœur des discussions des parlementaires.

Plus de 200 parlementaires représentant 65 États membres participent à cette Audition dont la prochaine édition est prévue en Indonésie.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 03 Octobre 2022

Nizar Baraka lance les travaux d’extension du port de Jebha au profit de 300 pêcheurs et de leur famille

Dimanche 02 Octobre 2022

Feuille de route du tourisme: Des chiffres et des lettres

Samedi 01 Octobre 2022

Mohamed Joudar élu nouveau Secrétaire général de l'UC

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required