Développement durable Tout voir

Gestion de l'eau : Le Maroc et Israël appelés à renforcer leur partenariat

Gestion de l'eau : Le Maroc et Israël appelés à renforcer leur partenariat

Le Maroc et Israël, confrontés aux mêmes défis de la sécheresse, sont appelés à renforcer leur partenariat pour une meilleure gestion de la rareté des ressources hydriques, a indiqué, mercredi à Casablanca, la ministre israélienne de la Science, de la technologie et de l'espace, Orit Farkash-Hacohen.

Intervenant à la cérémonie de clôture du forum "Morocco-Israel – Connect to Innovate", la ministre a affirmé que les entreprises israéliennes innovantes peuvent contribuer énormément à la réalisation des objectifs fixés par le Maroc et Israël dans plusieurs domaines, tels que la gestion de l’eau et les énergies renouvelables. Et de mettre en avant l'expérience réussie d'Israël, un pays historiquement impacté par le déficit en ressources hydriques, qui parvient actuellement à satisfaire entièrement ses besoins en eau, avec un surplus de 20%.

La rareté des ressources hydriques a motivé Israël à innover sur le plan technologique, en favorisant les processus du dessalement de l'eau avec un accent sur l'efficacité énergétique, le traitement des eaux usées et l'irrigation intelligente pour réduire la consommation d'eau, a fait valoir la ministre.

Israël a construit des unités de traitement des eaux usées parmi les plus grandes au Monde, a-t-elle précisé, notant que l'eau potable en Israël provient, principalement, de ses cinq unités de dessalement.

En matière d'électricité, il existe de nombreuses technologies pour produire l'électricité en Israël, a fait observer la ministre, mettant l'accent sur l'importance de l'énergie solaire et les les technologies d'efficacité énergétique, d'économie et de stockage de l'énergie. Au niveau de lutte contre les changements climatiques, les deux pays peuvent également nouer des synergies et des partenariats win-win, a assuré Mme Farkash-Hacohen, rappelant qu'Israël, au même titre que le Maroc, se fixe d'ambitieux objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Par ailleurs, la ministre israélienne a mis en avant la croissance rapide du secteur High-Tech en Israël, ce qui accentue les besoins en matière de ressources humaines, notant que le Maroc dispose d'une jeunesse compétente dans le High-tech, ouvrant la voie à des partenariats réussis.

Initié conjointement par Start-Up Nation Central et Consensus Public Relations, ce Forum se veut un événement unique réunissant les leaders marocains et israéliens, des secteurs privés et publics, autour du thème de l'innovation technologique dans les domaines de l'agro-alimentaire, l'eau, la logistique, l'énergie et le développement durable.

Cet événement comprend une série d'ateliers, de séances d’affaires, de rendez-vous B2B et de rencontres de networking. Organisation à but non lucratif, Start-up Nation Central œuvre à promouvoir l'écosystème israélien de l'innovation dans le monde.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 02 Juillet 2022

Cinéma: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat au Festival ''Les Téranga'' à Dakar

Samedi 02 Juillet 2022

Sahara: Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes

Vendredi 01 Juillet 2022

Baccalauréat 2022: Le taux de réussite a atteint 66,28%

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required