Développement durable Tout voir

Leila Benali : Le Maroc dispose de 80 mesures d'efficacité énergétique

Leila Benali : Le Maroc dispose de 80 mesures d'efficacité énergétique

Au fil des deux dernières décennies, le Maroc est devenu un “leader mondial” en matière des énergies renouvelables, à la faveur d'une politique avant-gardiste engagée sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, a souligné, à New York, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali.

S’exprimant lors d’un événement organisé dans le cadre du Forum de politique sur le développement durable (4-15 juillet) sous le thème “Accélérer l'action de l'ODD 7 pour l'Agenda 2030 et l'Accord de Paris: accès universel à l'énergie et transition énergétique juste, inclusive et équitable”, la ministre a affirmé que le Maroc n’a pas hésité à investir massivement dans les énergies renouvelables, en visant notamment l’augmentation de son mix électrique pour dépasser 52% d'ici 2030.

Conscient du grand potentiel du développement des énergies renouvelables, le Royaume a mis en place un cadre approprié afin d’accélérer l’accès universel à l’énergie et réussir la transition énergétique, a relevé la ministre, précisant que quelque 52 projets d'énergie renouvelable d'une capacité installée de plus de 4 GW sont déjà en service, alors que plus de 59 autres projets sont en cours de développement ou de mise en œuvre.

Benali a, en outre, indiqué que le modèle énergétique adopté par le Maroc est basé sur le développement des énergies renouvelables et la promotion de l’efficacité énergétique, notant que le secteur de l’énergie renouvelable est devenu un secteur générateur de richesse qui conduit à l'amélioration du bien-être humain et de l'équité sociale tout en réduisant considérablement les risques environnementaux et la rareté des ressources.

Elle a, par ailleurs, fait remarquer que l’efficacité énergétique représente le deuxième pilier de la transition énergétique du Maroc, précisant que le Royaume dispose de 80 mesures d'efficacité énergétique permettant un potentiel d'économie d'énergie de 20% prévu d'ici 2030.

Pour favoriser le développement des énergies renouvelables, le Maroc a procédé notamment au renforcement de la coopération régionale et internationale pour mutualiser les moyens technologiques et financiers et les ressources naturelles, a indiqué la ministre.

Et de relever que le Maroc a déjà amorcé la mise en œuvre des recommandations du Nouveau modèle de développement, visant à réduire les coûts énergétiques à travers la mise en place d'une nouvelle architecture institutionnelle autour d'un régulateur fort, indépendant et transparent pour l'ensemble du secteur, la promotion de la production décentralisée.

Placé sous le thème “Reconstruire en mieux après la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), tout en avançant sur la voie d’une mise en œuvre intégrale du Programme de développement durable à l’horizon 2030”, le Forum politique de haut niveau sur le développement durable examine cette année les ODD, 4 (éducation de qualité), 5 (égalité entre les sexes), 14 (vie aquatique), 15 (vie terrestre) et 17 (partenariats pour la réalisation des objectifs).

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 24 Juin 2022

Eaux de baignade : 379 plages conformes aux exigences de la norme marocaine

Jeudi 23 Juin 2022

Stratégie énergétique: Le Maroc met les gaz

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required