Economie Tout voir

Textile : Lancement de la 20ème édition du MIM sous le signe de la durabilité

Textile : Lancement de la 20ème édition du MIM sous le signe de la durabilité

Axée sur la promotion du savoir-faire ancestral de la production textile marocaine sur les marchés mondiaux, la 20ème édition du MIM (Salon international du textile) a démarré mercredi 10 mai 2023 à Casablanca.

Organisé par l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH) et soutenu par l’Agence marocaine de promotion des investissements et des exportations (AMDIE), le Salon qui se tiendra jusqu’au vendredi 12 mai, a connu cette année la participation de 120 exposants, représentant majoritairement les entreprises marocaines du secteur.

Lors de cette 20ème édition dont le coup d’envoi a été donné en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, du Wali de la région Casablanca-Settat, Said Ahmidouch, du gouverneur de la préfecture d’arrondissement de Hay Hassani, Khadija Benchouikh, et du président du Conseil de la région Casablanca-Settat, Abdellatif Maâzouz, le thème choisi est «Dayem» qui veut dire durable en arabe. A travers cette thématique, le MIM met en exergue la durabilité sociale et environnementale de l'industrie textile au Maroc.

S’exprimant à cette occasion, Anass El Ansari, président de l’AMITH, a souligné que «cette année, le Salon s’est fait de manière différente par rapport aux anciennes éditions puisque nous avons cette fois-ci ouvert la participation à des exposants internationaux. Le maillon faible de notre industrie est l’amont textile; en matière de fabrication du tissu, nous avons beaucoup d'efforts à fournir. Ainsi, à travers ce genre d’événements, nous aspirons travailler fortement pour drainer les investissements qui vont nous permettre de développer l’amont textile et par conséquent développer la compétitivité et l’offre marocaine aussi bien au niveau national qu’international». 

Pour sa part, Taha Ghazi, directeur des industries du textile et du cuir au ministère de l’Industrie et du Commerce, a relevé que «l’objectif de ce salon est de montrer le savoir-faire marocain auprès des marques internationales et du consommateur marocain. L’un des enjeux du MIM est de permettre aux entreprises du Royaume de s’adapter aux orientations internationales en travaillant sur la durabilité. Le secteur du textile est en pleine mutation, il s’adapte aux transformations et aux nouvelles chaînes d’approvisionnement et de valeur internationales. Il s’agit également d’une occasion pour attirer les investisseurs internationaux ou nationaux».

En marge de ce salon qui se tient sur une superficie de 8.000 m2, l’AMITH organise une série de conférences, animées par des experts nationaux et internationaux. Il s’agit d’une conférence sur l’impact de l’investissement sur l’emploi durable dans l’industrie textile-habillement marocaine, un panel sur la mise en œuvre des pratiques d’achat durables dans l’industrie mondiale textile-habillement, une conférence sur les évolutions et les stratégies du sourcing (approvisionnement) des marques, et enfin une table ronde sur la manière dont le textile-habillement marocain se prépare au passage vers  la circularité.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 26 Janvier 2024

Industrie textile: une nouvelle feuille de route en gestation

Mercredi 20 Decembre 2023

Recyclage de l’eau : Le département de l’Industrie signe une convention avec les professionnels du textile

Mardi 04 Juillet 2023

Textile : Le Maroc veut porter les exportations à 50 Mds de DH

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required