Economie Tout voir

Maroc-Émirats Arabes Unis : les échanges commerciaux en hausse de 16% en 2022

Maroc-Émirats Arabes Unis : les échanges commerciaux en hausse de 16% en 2022

Les échanges commerciaux entre les Émirats Arabes Unis et le Maroc se sont élevés à plus de 3,6 milliards de dirhams émiratis (soit près de 1 milliard de dollars américains) en 2022, en hausse de 16% par rapport à 2021, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre émirati de l’Économie, Abdullah Bin Touq Al Marri.

"La coopération économique et commerciale est l'un des principaux piliers des relations bilatérales et fraternelles qui unissent les deux pays", a affirmé Abdullah Bin Touq Al Marri lors de la première session ministérielle de la Commission économique mixte Maroco-émiratie, faisant savoir, dans ce sens, que les échanges commerciaux entre les deux parties poursuivent leur tendance haussière et dépassent le seuil de 3,6 milliards de dirhams émiratis en 2022, en hausse de 16%, 67% et 40% par rapport à 2021, 2020 et 2019 respectivement.



Les Émirats arabes unis se positionnent également, a-t-il ajouté, en tant que deuxième partenaire commercial arabe du Maroc au cours de l'année 2021, et parmi les 20 principaux partenaires commerciaux du Royaume dans le monde.



Parallèlement, le Maroc figure parmi les marchés d'exportation et de réexportation les plus importants à partir des Émirats arabes unis vers l'Afrique, ainsi que parmi les 10 principaux marchés africains, a relevé le ministre.



En termes d'investissements mutuels, Abdullah Bin Touq Al Marri a fait savoir que les Emirats Arabes Unis sont le premier investisseur arabe au Maroc et le deuxième au monde, avec une valeur totale d’investissement de près de 14 milliards de dollars à fin 2021 (21% des investissements directs étrangers au Maroc).



Ces investissements portent sur divers secteurs d'intérêt commun, notamment ceux des services, de l'automobile, de l’industrie, des télécommunications, de l'agriculture, de la santé, du tourisme et de l'hôtellerie, de l'immobilier et de l'industrie pharmaceutique, a-t-il détaillé.



De leur côté, les investissements marocains aux Émirats Arabes Unis connaissent une croissance significative et s'élèvent à près de 79 millions de dollars à fin 2020, a indiqué le ministre émirati, notant que ces investissements portent sur de nombreux secteurs économiques importants, notamment l’immobilier, le commerce de gros et de détail, les services financiers, outre le secteur des assurances et un ensemble d'activités professionnelles, scientifiques et techniques.



Par ailleurs, Abdullah Bin Touq Al Marri a souligné que malgré ces réalisations, il existe de nombreuses opportunités et des perspectives prometteuses qui doivent être exploitées de manière optimale pour servir les aspirations de la communauté des affaires tant émiratie que marocaine.



Présidée par la ministre de l’Économie et des Finances, Fettah Alaoui, et son homologue émirati, cette réunion a été marquée par la participation de hauts responsables des deux ministères et d'un nombre d'institutions publiques et du secteur privé des deux pays.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 03 Juin 2023

Industrie cosmétique: «L'un des principaux défis réside dans la concurrence internationale»

Samedi 03 Juin 2023

Hajj 1444 : Arrivée des premiers pèlerins marocains dans le cadre de l'initiative "Route de la Mecque"

Vendredi 02 Juin 2023

Hajj 1444: Départ du premier contingent des pèlerins marocains

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required