Economie Tout voir

Hausse des salaires, retraite complémentaire… : De nouveaux acquis pour le personnel bancaire

Hausse des salaires, retraite complémentaire… : De nouveaux acquis pour le personnel bancaire

Face à un contexte de crise du pouvoir d’achat, l’Union syndicale interbancaire (USIB) et le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) viennent d’annoncer une série de mesures en faveur du personnel bancaire.

En effet, les négociations ont abouti à un nouveau protocole d’accord entériné par la Commission administrative de l’USIB et signé ce jour par les parties. Cet accord consolide les droits du personnel du secteur bancaire, sur les volets suivants :

 

1. Augmentation des salaires : de 500 dirhams bruts mensuel à attribuer aux collaborateurs titulaires au 30 juin 2023 et dont le salaire brut annuel est inférieur ou égal à 240.000 Dhs. Cette mesure prendra effet à compter du 1er juin 2023. 

 

2. Généralisation de la retraite complémentaire aux salarié(e)s âgé(e) de 40 ans et plus et ne bénéficiant pas du dispositif de retraite complémentaire conventionnel actuel. Le taux de cotisation convenu est de 2 % réparti entre l’employeur (1%) et le salarié (1%).

Cette mesure prendra effet à compter du 1er juin 2023 pour les collaborateurs titulaires au 30 juin 2023. Cette extension de la retraite complémentaire, dont la généralisation ne prend pas en considération le grade, constitue un nouvel acquis important dans la promotion du droit du personnel à une retraite décente.

 

3. Relèvement du plafond de la Carte Tamwin de 500 DHS par palier ( de 1000 à 1500, de 1500 à 2000 et 2000 à 2500) et ce,  à compter du 1er juillet 2023. Une commission paritaire continuera de travailler sur la conclusion avec divers prestataires, de conventions  comportant des avantages tarifaires pour le personnel.

Par ailleurs, d’autres chantiers font l’objet de négociations dans le cadre de quatre commissions techniques paritaires et portant sur :

* L’amélioration de la couverture médicale, de la médecine du travail, de la prévention des risques psychosociaux et le renforcement  de la sécurité au travail.

*  Les compétences, gestion des carrières et la formation à travers notamment :

        - L’amélioration de la formation bancaire diplômante : Après l’Exécutif Master, mise en place d’une nouvelle licence professionnelle;

        - La promotion de l’égalité Hommes/Femmes en matière de formation; 

        - La finalisation des chantiers de la classification des emplois et métiers et de la gestion prévisionnelle des emplois et compétences, dans un cadre conventionnel. 

 

* L’adaptation de la convention collective à l’évolution de l’activité bancaire et à la réglementation, tout en maintenant les acquis du personnel de banques.

La mise en place d’outils facilitant l’adaptation du personnel aux changements que connaît le secteur, tant d’ordre économique que technologique.

* Le renforcement et la diversification des œuvres sociales, à travers des conventions ayant trait aux activités sportives et socioculturelles, hôtellerie…, notamment dans les régions et amélioration du bien-être au travail.

Notons que cet accord intervient après celui de mai 2021 accordant la baisse des taux de crédit.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 07 Juin 2024

Maroc: Les banques en alerte après des transferts de fonds à l'étranger sur la base de documents falsifiés

Lundi 03 Juin 2024

Maroc : La Banque centrale publie un guide d'utilisation d'un comparateur des tarifs bancaires et dates de valeur

Mercredi 15 Mai 2024

AYAM IMMO : Nouvelle édition lancée par le Groupe BCP

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required