Economie Tout voir

Aéroports du Maroc : Le trafic aérien prend de l’altitude

Aéroports du Maroc : Le trafic aérien prend de l’altitude

L'année 2022 se présente sous de "très bons auspices". En témoignent tant le trafic aérien enregistré depuis la reprise que celui attendu pour les mois à venir, indique l'Office national des aéroports (ONDA).
 

Ainsi, le taux moyen prévisionnel de récupération, par rapport à 2019, du trafic passager des aéroports du Maroc serait de 75%, précise l'ONDA dans un communiqué.

Ce taux dépasserait les 100% pour plusieurs aéroports, notamment celui de Tanger (104%), Nador (104%), Al Hoceima (106%), Oujda (108%) et l'aéroport de Tétouan (537%), fait savoir la même source.

Concernant la connectivité, la saison d’été 2022 sera marquée par la création de 48 nouvelles lignes, fait remarquer l'ONDA.

Il s'agit notamment de 2 lignes au niveau de l'aéroport Mohammed V, 12 lignes à l'aéroport de Marrakech, 11 à Agadir et 9 à Nador, en plus de 48 routes aériennes inédites pour plusieurs aéroports (aéroport Mohammed V vers Manama et Koweït city, aéroport de Tanger pour Rome et Londres-Stansted, et aéroport de Oujda vers Barcelone, Séville, Montpelier et Nantes).

A noter que les aéroports du Royaume ont accueilli 2.228.723 passagers à travers 21.330 vols aériens, durant la période allant du 7 février (1er jour de la reprise des vols internationaux) au 31 mars 2022.

Durant le seul mois de mars, les aéroports marocains ont enregistré un volume de trafic commercial de 1.452.030 passagers et 13.543 vols, soit un taux de récupération par rapport à la même période de l'année 2019 de 70% pour les passagers et 80% pour les mouvements aéroportuaires.

L'aéroport Mohammed V, première plateforme aéroportuaire du Royaume, a accueilli durant le mois de mars 565.484 passagers à travers 5.330 vols.

Ce trafic représente 71% du trafic passagers et 75% des mouvements aéroportuaires enregistré le mois de mars 2019.

Les aéroports des régions du Nord et de l'Oriental ont connu les plus fortes progressions, avec des taux de récupération dépassant les 100%.

Ainsi, l'aéroport de Tanger-Ibn Batouta a accueilli 110.154 passagers (taux de récupération de 113%), l’aéroport d'Oujda-Angad 61.992 passagers (137%), l’aéroport Nador El Aroui 61.843 passagers (116%) et l’aéroport de Tétouan 16.600 voyageurs (1565%).

Sur les 26 aéroports ouverts à la circulation aérienne, à peine 17 aéroports ont été desservis depuis la réouverture du ciel aérien.

Par ailleurs, l'ONDA fait savoir qu'avec 170.735 passagers accueillis durant le mois de mars 2022, le trafic aérien domestique a enregistré un taux de récupération de l’ordre de 67% par rapport à la même période de l’année 2019.

De son côté, le trafic aérien international a enregistré 1.281.295 passagers, soit un taux de 71%.

Hormis les marchés de l’Amérique du Sud et des Pays de Maghreb, tous les autres marchés ont enregistré des taux de récupération supérieurs à 65% par rapport à la même période de 2019.

L'Europe, qui représente plus de 82% du trafic aérien international, a enregistré un taux de récupération de l’ordre de 66% par rapport à 2019.

Le fret aérien a enregistré, pour sa part, durant le mois de mars 2022, un taux de récupération de 83% par rapport au à la même période de 2019. Il s’est établi à 6.796 tonnes contre 8.221 tonnes la même période en 2019.


 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 15 Juin 2022

Une panne informatique paralyse les aéroports suisses

Mercredi 18 Mai 2022

Covid-19 : Voici les nouvelles conditions pour accéder au territoire marocain

Vendredi 06 Mai 2022

Tourisme, saison estivale 2022 : Entre espoirs et incertitudes

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required