Economie Tout voir

Bourita s’entretient avec l’envoyé spécial du SG de l’ONU pour la Libye

Bourita s’entretient avec l’envoyé spécial du SG de l’ONU pour la Libye

 

 Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu avec l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Libye, Jan Kubis, a annoncé vendredi soir la Mission onusienne d’appui en Libye (MANUL).

 

Selon un communiqué de la MANUL, ces discussions s’inscrivent dans le cadre d’une série de consultations que l’envoyé de l’ONU mène depuis deux jours avec de hauts responsables de pays et d’organisations régionales et internationales sur la question libyenne.

La même source a précisé que le Chef de la MANUL a eu, dans ce sens, des entretiens avec les chefs de la diplomatie de plusieurs pays, dont l’Allemagne, le Royaume uni, la Russie, la Tunisie et l’Egypte, ainsi qu’avec des responsables d’organisations internationales telles que l’OTAN, l’Union européenne et la Ligue arabe, et un grand nombre de représentants permanents auprès des Nations unies à New York et à Genève.

Le responsable, qui a également poursuivi ses contacts avec les parties libyens, a mis l’accent sur leurs efforts pour réaliser des progrès dans les dossiers politiques, économiques et sécuritaires.

Jeudi soir, le Premier ministre libyen, Abdulhamid Dabaiba a salué, à l’issue d’un entretien téléphonique avec Bourita, la détermination du Maroc renouvelée de continuer à soutenir la réconciliation nationale dans son pays.

Dans un post sur son compte “twitter”, Dabaiba, qui a été élu le 5 février en Suisse en tant que chef de l’Exécutif libyen par le Forum de dialogue politique libyen, sous l’égide de l’ONU, s’est dit “heureux” de s’entretenir avec Bourita, qui lui a transmis “les salutations de SM le Roi Mohammed VI”.

Il s’est félicité de la déclaration de Bourita réaffirmant la détermination du Royaume de “continuer à apporter son soutien à la Libye, parrainer tout dialogue entre les Libyens et jouer le rôle de facilitateur principal de la réconciliation nationale”.

Dernièrement, l’ONU avait salué aussi le “rôle constructif” du Maroc qui a contribué depuis le début de la crise libyenne aux efforts visant à parvenir à une résolution pacifique du conflit en Libye.

“Depuis le début de la crise libyenne, le Royaume du Maroc a joué un rôle constructif et a contribué aux efforts de l’ONU visant à parvenir à une résolution pacifique au conflit libyen”, a souligné Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général des Nations unies.

“L’accord politique libyen signé en 2015 à Skhirat témoigne de l’engagement résolu du Maroc à trouver une solution à la crise libyenne aux côtés des Nations-Unies”, a-t-il affirmé dans une récente déclaration à la presse.

“Nous sommes convaincus que cette dernière initiative du Maroc aura un impact positif sur la facilitation par l’ONU du dialogue libyen”, a encore dit le porte-parole.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, “soutient toutes les initiatives qui permettraient de faire progresser et de compléter les efforts de paix encours” pour la résolution de la crise libyenne, a dit son porte-parole à New York en allusion au dialogue libyen tenu dernièrement à Bouznika entre les délégations du Parlement libyen et du Haut Conseil d’Etat.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 25 Novembre 2021

Nasser Bourita à Washington : Une visite à haute portée politique

Mercredi 24 Novembre 2021

Présidentielle libyenne : Saif Al Islam Khadafi banni de la liste des candidats

Lundi 22 Novembre 2021

Antony Blinken : «Nous souhaitons approfondir nos relations avec le Maroc»

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required