Economie Tout voir

Crise des semi-conducteurs : L'UE mobilisera plus de 43 milliards d'euros d'investissements

Crise des semi-conducteurs : L'UE mobilisera plus de 43 milliards d'euros d'investissements

La Commission européenne (CE) a proposé, mardi, un ensemble de mesures visant à garantir la sécurité d'approvisionnement, la résilience et la souveraineté technologique de l'UE dans le domaine des applications et des technologies des semi-conducteurs, avec à la clé plus de 43 milliards d'euros d'investissements publics et privés.

Les récentes pénuries de semi-conducteurs à l'échelle mondiale ont entraîné des fermetures d'usines dans un large éventail de secteurs, de l'automobile aux dispositifs de soins de santé. Dans le secteur automobile, la production a diminué d'un tiers en 2021 dans certains États membres de l'UE.

Cette situation a mis en évidence, selon la CE, l'extrême dépendance, à l'échelle mondiale, de la chaîne de valeur des semi-conducteurs à l'égard d'un nombre très limité d'acteurs dans un contexte géopolitique complexe.

Le nouveau paquet législatif sur les semi-conducteurs s'appuiera sur les atouts de l'Europe - qui abrite des organisations et réseaux de recherche et de technologie de premier plan au niveau mondial, ainsi que des fabricants d'équipements novateurs - et remédiera aux faiblesses qui subsistent, explique l’Exécutif européen.

Il définira des mesures destinées à '’se préparer et à faire face rapidement à toute perturbation future des chaînes d'approvisionnement, ainsi qu'à les anticiper et à les prévenir’’, en collaboration avec les États membres et les partenaires internationaux. Il devra permettre à l'UE d'atteindre son objectif de doubler sa part de marché actuelle pour la porter à 20 % d'ici à 2030.

L’ambition de la Commission est de faire en sorte que le paquet législatif sur les semi-conducteurs permette à l'UE de disposer des outils, des compétences et des capacités technologiques nécessaires pour devenir un leader, au-delà de la recherche et de la technologie, en matière de conception, de fabrication et de mise en boîtier de puces électroniques avancées, afin de garantir son approvisionnement en semi-conducteurs et de réduire ses dépendances.

‘’Le paquet législatif sur les semi-conducteurs changera la donne pour la compétitivité mondiale du marché unique européen. À court terme, il renforcera notre résilience face aux crises futures, en nous permettant d'anticiper et d'éviter les perturbations de la chaîne d'approvisionnement. Et à moyen terme, il contribuera à faire de l'Europe un leader industriel dans cette branche stratégique’’, a déclaré la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

Dans le cadre de la nouvelle législation, plusieurs actions sont proposées. Il s’agit d’abord d’une initiative intitulée ‘’Des semi-conducteurs pour l'Europe’’, laquelle mettra en commun des ressources de l'Union, des États membres et des pays tiers associés aux programmes existants de l'Union, ainsi que du secteur privé, par l'intermédiaire de l'entreprise commune ‘’Semi-conducteurs’’. Onze milliards d'euros seront mis à disposition pour renforcer la recherche, le développement et l'innovation existants, assurer le déploiement d'outils semi-conducteurs avancés, ainsi que de lignes pilotes pour le prototypage, l'essai et l'expérimentation de nouveaux dispositifs pour des applications innovantes en situation réelle.

Ensuite, un fonds ‘’semi-conducteurs’’ sera créé pour faciliter l'accès au financement pour les start-ups afin de les aider à mûrir leurs innovations et à attirer des investisseurs. Il comprendra également une facilité d'investissement en fonds propres consacrée aux semi-conducteurs, afin de soutenir les entreprises en expansion et les PME et de faciliter leur développement.

Un mécanisme de coordination sera également créé entre les États membres et la Commission pour surveiller l'offre de semi-conducteurs, estimer la demande et anticiper les pénuries. Il permettra de surveiller la chaîne de valeur des semi-conducteurs en recueillant des renseignements clés auprès des entreprises, afin de recenser les faiblesses et goulets d'étranglement majeurs.

Les puces électroniques sont des atouts stratégiques pour les principales chaînes de valeur industrielles. Dans le cadre de la transformation numérique, de nouveaux marchés voient le jour pour l'industrie des puces électroniques, tels que les véhicules hautement automatisés, l'informatique en nuage, l'internet des objets, la connectivité (5G/6G), l'espace/la défense, les capacités de calcul et les supercalculateurs.

Les semi-conducteurs sont également au cœur d'intérêts géopolitiques forts, conditionnant la capacité des pays à agir (militairement, économiquement et industriellement) et à favoriser les transitions numérique et écologique.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 30 Juin 2022

Le Maire: La taxe sur les multinationales "sera mise en place" en Europe, avec ou sans la Hongrie

Mardi 28 Juin 2022

Sauvez le Liban !

Lundi 27 Juin 2022

Investissement : Le groupe industriel polonais Oknoplast en visite à Laâyoune

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required