Economie Tout voir

EFE-Maroc dévoile le bilan annuel de son projet «A chance to reset»

EFE-Maroc dévoile le bilan annuel de son projet «A chance to reset»

La Fondation marocaine de l’éducation pour l’emploi (EFE-Maroc) célèbre le premier anniversaire de son projet «A chance to reset», mené en partenariat avec EFE-Europe, le hub européen du réseau Education For employment (EFE) avec le soutien de SILATECH, la Fondation Bill & Melinda Gates, Dell technologies, Accenture et l’ANAPEC.

Le projet «A chance to reset» représente un pas en avant pour soutenir la reconversion professionnelle des chercheurs d’emploi vers des métiers d’avenir, visant à reconnecter 22.500 chercheurs d’emploi au marché du travail d’ici 2025, à travers des formations qui permettent de développer des compétences techniques, cognitives, linguistiques et digitales les plus demandées par les entreprises au Maroc.

Depuis le lancement dudit projet en septembre 2021, EFE-Maroc a accompagné plus de 6000 jeunes (dont 55% de femmes) à travers des formations gratuites qui ont abouti à l’intégration de plus de 1900 chercheurs d’emploi dans la vie active.

«Notre objectif aujourd’hui est de maintenir, voire augmenter, cette cadence sur les prochaines années, ce qui est réalisable grâce à l’écosystème solide et dynamique que nous avons pu créer avec nos partenaires institutionnels, nos partenaires employeurs, les universités et les différents acteurs de la société civile», a affirmé Amine Berrada Sounni, président d’EFE-Maroc.

Pour sa part, le PDG de Silatech, Hassan Ali Al-Mulla, a souligné que ce projet vise «la consolidation de compétences et l’exploration de nouvelles vocations professionnelles, permettant aux jeunes leur émancipation financière dans un contexte de crise qui a profondément affecté la jeunesse partout dans le monde. La pandémie a eu un lourd impact sur l’employabilité des jeunes du monde entier, mais elle a accéléré le rythme du changement pour que des programmes comme «A chance to reset » voient le jour. Nous pensons que les partenariats solides et les solutions agiles sont la voie ultime pour lutter contre le problème mondial croissant du chômage des jeunes».

Ce programme quadriennal a connu, cette année, l’organisation de plusieurs activités à forte valeur ajoutée, telles que l’organisation d’un salon virtuel de recrutement et des journées portes ouvertes dans plusieurs villes du pays, qui ont permis de créer un espace d’échange et d’initier des rencontres entre les candidats et les recruteurs potentiels afin de renforcer l’employabilité des jeunes. EFE-Maroc a également inauguré des Hiring Kiosks à Casablanca qui viennent s’ajouter à ceux déjà installés sur Kénitra et Rabat pour connecter davantage de jeunes aux nouvelles opportunités d’emploi qui les entourent.

«Pour l’ANAPEC qui est le service public de l’emploi au Maroc, il nous est essentiel de faciliter l’intégration des jeunes sur le marché de l’emploi à travers une orientation rapide et efficace et un accompagnement de qualité. Avec nos partenaires du projet, cela se matérialise par des entretiens de positionnement ou d’orientation, des ateliers thématiques qui outillent les jeunes afin de faciliter leur recherche d’emploi et une mise en relation positive avec les opérateurs économiques. De plus, nous faisons bénéficier les jeunes de formations de courte durée afin d’adapter leurs compétences aux postes à pourvoir. En ce qui concerne l’entrepreneuriat, notre mission est focalisée sur le conseil et  l’accompagnement des jeunes jusqu’à la concrétisation de leur idée de projet», a déclaré Anouar Alaoui Ismaili, directeur du partenariat, de la communication et de la coopération à l’ANAPEC.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 28 Novembre 2022

Inspecteur du travail : Sekkouri promet des réformes prévues en 2023

Lundi 21 Novembre 2022

Clôture de Xpertize Insertion Program : Un programme en faveur de l’employabilité des jeunes

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required