Economie Tout voir

Inflation : Le pouvoir d’achat des ménages marocains chahuté par la hausse des prix

Inflation : Le pouvoir d’achat des ménages marocains chahuté par la hausse des prix

Au quatrième trimestre de 2023, la quasi-totalité des ménages (97,7%) déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois, selon les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages menée par le HCP.

Le solde d’opinion est ainsi resté négatif, à moins 97,4 points, après avoir été de moins 97,9 points un trimestre auparavant et de moins 98,8 points un an auparavant.

Quant aux perspectives de leur évolution au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter selon 81,3% des ménages contre 3,7% seulement qui s’attendent à leur baisse. Le solde d’opinion est resté ainsi négatif, se situant à moins 77,6 points, au lieu de moins 66,2 points enregistrés un trimestre auparavant et de moins 71,8 points un an auparavant.

Evolution d’autres indicateurs annuels de la conjoncture 

En plus des indicateurs trimestriels, le HCP calcule à la fin de chaque année le solde relatif à la perception par les ménages de certaines composantes de leur environnement dont la variabilité n’est pas significative d’un trimestre à l’autre.  Il s’agit de l'évolution, entre 2022 et 2023, de l'opinion des ménages sur la situation des droits de l'Homme, la protection de l'environnement et la qualité de certains services publics.
Ainsi, en 2023, 54,1% des ménages perçoivent une amélioration de la qualité des prestations administratives contre 17,8% qui perçoivent sa dégradation. Le solde qui résume cette opinion a enregistré 36,3 points contre 36,9 points une année auparavant.

De même, 49,1% contre 16,3% des ménages perçoivent que la qualité de la situation en matière de protection de l’environnement s’est améliorée. Le solde relatif à cet indicateur enregistre ainsi, 32,8 points au lieu de 34,4 points en 2022. 
Sur un autre registre, en 2023, 37,0% des ménages contre 17,3% pensent que la situation des droits de l’Homme s’est améliorée. Le solde relatif à cet indicateur est passé à 19,7 points en 2023 au lieu de 17,1 points en 2022.

Parallèlement, 45,0% contre 28,1% des ménages ont ressenti une dégradation de la qualité des services de l’enseignement. Ces proportions étaient de 43,7% et 30,7% respectivement en 2022. Le solde relatif à cet indicateur est passé de moins13,0 points en 2022 à moins 16,9 points en 2023.

Enfin, en 2023, 58,2% des ménages perçoivent une dégradation de la qualité des services de santé contre 14,2% qui perçoivent son amélioration. Le solde relatif à cet indicateur est passé ainsi, à moins 44,0 points contre moins 48,2 points en 2022.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 01 Mars 2024

Zone euro : L'inflation recule encore en février à 2,6% sur un an

Jeudi 22 Fevrier 2024

Maroc: Le gouvernement se targue des résultats positifs de sa lutte contre l'inflation

Jeudi 22 Fevrier 2024

Maroc : L’inflation à 2,3% en janvier sur un an

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required