Economie Tout voir

Le Financement basé sur les résultats : Une aubaine pour le marché de l’emploi

Le Financement basé sur les résultats : Une aubaine pour le marché de l’emploi

L’agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) organise, les 18 et 19 janvier 2023 à Salé, en collaboration avec le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, un séminaire international sur le financement basé sur les résultats (FBR).

Ce séminaire est organisé dans le cadre de l’appui au développement de programmes d’emploi et d’inclusion économique centrés sur les résultats et l’impact sur les bénéficiaires. Cet appui est déployé au titre du programme de coopération «Compact II», conclu entre le gouvernement marocain et le gouvernement américain, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC). 

L’ouverture des travaux de ce séminaire a été présidée par Younes Sekkouri, ministre de l'Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l'Emploi et des Compétences, (MIEPEEC) en présence de Alicia Robinson, DG chargée de l’Afrique à MCC, Malika Laasri, DG de l’Agence MCA-Morocco, et Carrie Monahan, directrice résidente de MCC au Maroc. 

Cette rencontre a été l’occasion de mettre en avant le potentiel qu’offrent les mécanismes et approches axés sur les résultats, en particulier le FBR, en termes d’amélioration de l'efficacité des programmes initiés par les gouvernements et les bailleurs de fonds, notamment en matière d’emploi et d’inclusion économique, en recentrant l’attention sur les résultats et l’impact sur les bénéficiaires dans la conception et le déploiement de ces programmes. 

S’exprimant à cette occasion, le ministre a affirmé que ce type de financement «vise à lier les dépenses en matière de politiques publiques, des programmes d'emploi et d'employabilité à la question de l’insertion».

Il a, en outre, mis en avant l'importance de l'application de cette méthode au Maroc sur des périmètres réduits, soulignant la nécessité de la généralisation de ce modèle sur l'ensemble du territoire national dans le cadre de la bonne gouvernance.

Pour sa part, la Directrice générale de MCA-Morocco a souligné que ces programmes «mettent l’accent sur la gestion par la performance des populations cibles sur le marché du travail et proposent surtout une solution pour améliorer la prestation de services dans les domaines de l'emploi et de l’inclusion économique et prendre en compte la contrainte de la contraction des dotations budgétaires».

Et de poursuivre : «l'agence MCA-Morocco a accompagné des institutions clés, en l'occurrence l'INDH, l'ANAPEC et le MIEPEEC, dans le déploiement de programmes d’emploi en recourant aux mécanismes FBR dans l’objectif de conduire une refonte des programmes d’emploi en vigueur et de mettre à leur disposition des outils pour démocratiser le FBR».
Dans ce sens, le séminaire constitue un espace de partage et d’échange autour des apprentissages tirés des expériences pilotes FBR menées au Maroc et à l’international. Il s’agit notamment des deux programmes pilotes FBR initiés dans le cadre du «Compact II», à savoir le programme visant à améliorer l’employabilité des femmes et des jeunes vulnérables lancé par l’agence MCA-Morocco en 2019 et le programme porté par l’INDH dont le lancement est intervenu en 2021. 

Le séminaire vise aussi à renforcer les capacités des acteurs impliqués dans la promotion de l’emploi et l’inclusion économique au Maroc et à l’international en matière d’approches de développement basées sur les résultats. Et ce, à travers la présentation du mode de fonctionnement de ces approches, des moyens à mobiliser pour établir une collaboration efficace entre les acteurs institutionnels et les partenaires locaux et favoriser l’adhésion des parties prenantes et des mesures à prendre pour assurer la pérennisation de ces approches et en atténuer les risques potentiels.

En vue de démocratiser le FBR dans les pratiques du ministère de l’Inclusion économique, cinq outils clés ont été déployés : «un cadre listant les résultats qui peuvent être atteints par les prestataires de services, un référentiel de prix pour définir des structures de paiement adéquates en fonction des populations cibles, un référentiel des mécanismes de vérification, un guide FBR ainsi qu’une cartographie des prestataires à mobiliser en fonction des besoins des différents programmes», a expliqué Pauline Urruty, Senior Associate chez l’ONG Instiglio. 

Cette ONG a, en collaboration avec MCA-Morocco, apporté son assistance technique à l’Initiative nationale de développement humain (INDH), afin de renforcer son système de prestation et de gestion de la performance à travers notamment «la refonte du système de gestion de la performance, le renforcement des capacités au niveau central et local pour une appropriation des approches basées sur les résultats, le diagnostic des programmes d’entrepreneuriat et d’économie sociale et solidaire, ainsi que le développement d’une nouvelle vision stratégique pour les programmes destinés aux jeunes en situation d’exclusion socio-économique», a-t-elle ajouté. 

Ce séminaire a également réuni des experts et spécialistes du FBR, ainsi que les représentants d’acteurs institutionnels clés du marché de l’emploi et de l’inclusion économique au Maroc et dans d’autres pays, notamment d’Afrique et d’Amérique latine, de bailleurs de fonds, d’agences de développement et de coopération et d’ONG. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 20 Juin 2024

SG Social Impact Fund lance son appel à projets 2024

Jeudi 06 Juin 2024

Baitas : «La sécheresse responsable de la baisse de l'emploi agricole »

Mercredi 29 Mai 2024

Plus de 137.000 emplois générés dans la région de l'Oriental en 2022

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required