Economie Tout voir

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc soutient l'arboriculture de montagne durable

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc soutient l'arboriculture de montagne durable

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc, par le biais de sa Fondation pour le développement durable, soutient l’initiative de la Fondation High Atlas pour la promotion d’une arboriculture de montagne durable.

Il s’agit d’accompagner des petits agriculteurs situés en zone de montagnes dans la conduite biologique d’arbres fruitiers à forte valeur ajoutée, de la plantation à la valorisation des produits et sous-produits d’amandiers et de noyers, en passant par leur certification biologique.

L’objectif est d’assurer aux habitants de la Commune de Toubkal, située sur le versant sud du Haut Atlas dans la province de Taroudant, une source durable de revenus tout en contribuant à régénérer le couvert végétal et à lutter contre l’érosion des sols, indique le Groupe.

Ainsi, la Fondation High Atlas (FHA) a lancé un projet avec le programme de microfinancement du Fonds pour l’environnement mondial et du Programme des Nations unies pour le développement, pour la restauration et la protection des terrasses agricoles et la production de plants d’arbres fruitiers nécessaires à la fixation et à la valorisation de ces terrasses.

Pour sa part, la Fondation CAM pour le développement durable soutient cette initiative en prenant en charge l’acquisition et la plantation des plants biologiques d’arbres fruitiers au profit des petits agriculteurs;
leur formation sur le greffage de ces arbres, les spécificités de l’entretien bio, la récolte des fruits et leur manutention bio jusqu’à leur commercialisation.

La Fondation CAM finance par ailleurs la certification bio de ces micro-vergers au moyen d’une certification de groupement ainsi que la production du matériel pédagogique qui permettra la duplication d’initiatives d’arboriculture biologique de montagne dans d’autres régions du Maroc.

D’ici à la fin de la prochaine campagne agricole 2019-2020, ce sont 20.000 amandiers et noyers qui seront plantés au profit de 400 agriculteurs de la commune de Toubkal.

Le projet comprend également le renouvellement de la certification bio (NOP pour l’Amérique du Nord, EOS pour l’Europe et marocaine) de la production d’une cinquantaine d’agriculteurs (86 ha) ainsi que la préparation à la certification bio des vergers de 350 autres petits exploitants dès la plantation (analyses des sols, plantations de plants greffés, test à blanc de certification bio au cours de la croissance des arbres, ...).

La première phase du projet, prévue pour durer 24 mois, a été lancée le 12 février.

Elle se poursuivra les 22 et 23 février ainsi que les 27 et 28 février courants et porte sur la plantation de 8.000 amandiers et noyers.

Les agriculteurs bénéficiaires de l’opération seront répertoriés sur une cartographie numérique des terrasses agricoles grâce au développement d’un système d’information géographique.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 20 Mai 2024

Al Haouz : La reprise économique en marche

Vendredi 17 Mai 2024

Cafés et restaurants : Un secteur au bord du gouffre

Dimanche 12 Mai 2024

Investissement: Les CRI au cœur de la transformation économique

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required