Economie Tout voir

Marché du travail 2023 : Plus de la moitié des salariés ne disposent d'aucun contrat formalisant leur relation avec l'employeur

Marché du travail 2023 : Plus de la moitié des salariés ne disposent d'aucun contrat formalisant leur relation avec l'employeur

A la suite de la dernière publication du Haut-commissariat au Plan sur la situation du marché du travail en 2023, la présente note dresse un portrait des caractéristiques et des principales tendances de la population active et ses composantes (les personnes pourvues d’un emploi et celles en situation de chômage). 

Près de 11% des actifs occupés exercent un emploi non rémunéré, avec une proportion plus élevée chez les ruraux (24,6%) que chez les citadins (2,2%), et chez les femmes (28,5%) que chez les hommes (6,4%). Les jeunes de moins de 25 ans sont particulièrement plus touchés par le travail non rémunéré avec une part de 33,5% contre 7,5% pour les adultes âgés de 45 ans et plus. 

Les personnes n’ayant aucun diplôme sont également plus touchées par l’emploi non rémunéré avec une part de 14,7% contre 7,4% pour les détenteurs d'un diplôme. 

Près d'un actif occupé sur 10 (10,2%) exerce un emploi de type occasionnel ou saisonnier, 15,5% en milieu rural et 6,8% en milieu urbain. 

 

Durée de travail 

Environ 35,3% des actifs occupés travaillent plus de 48 heures par semaine (37,7% parmi les citadins et 31,6% parmi les ruraux). La durée excessive de travail concerne les hommes (41%) beaucoup plus que les femmes (13,5%).

Par secteur d'activité, elle touche 40,3% des actifs occupés relevant du secteur des "services", 35,5% de ceux exerçant dans le secteur des BTP, 32,8% de l'"industrie y compris l’artisanat" et 27,6% de l’"agriculture, forêt et pêche".

En outre, 6,4% des actifs occupés travaillent le jour et la nuit (8,3% en milieu urbain et 3,5% en milieu rural), 3,2% alternent le jour et la nuit et 1,1% travaille uniquement la nuit. 

Par rapport à la conciliation entre vie privée et vie professionnelle, 3,5% des actifs occupés n’arrivent pas, malgré tous les efforts déployés, à concilier aisément entre leur vie privée et leur vie professionnelle, 7,4% y arrivent avec beaucoup de difficultés et 31,2% y parviennent mais avec difficultés.

 

Mode d’organisation dans le marché de travail

Près de 3 actifs occupés sur 10 (29,3%) bénéficient d’une couverture médicale liée à l’emploi (41,4% dans les villes et 10,7% à la campagne). 

La part des actifs occupés affiliés à un système de couverture médicale liée à l’emploi est fortement liée au niveau de diplôme. Elle passe de 13,5% parmi les personnes n'ayant aucun diplôme à 74% parmi les détenteurs d’un diplôme supérieur. 

Les actifs occupés exerçant dans l’"industrie y compris l’artisanat" enregistrent le taux de couverture médicale le plus élevé (49,2%), suivis de ceux relevant du secteur des "services" (41,2%), des BTP (13%) et de l’"agriculture, forêt et pêche" (6,8%).
Au niveau national, 45,7% des salariés bénéficient d’une couverture médicale assurée par l’employeur; 53,1% en milieu urbain et 25,3% en milieu rural; 60,7% parmi les femmes et 41,9% parmi les hommes.

Près de 3 actifs occupés sur 10 (28,3%) sont affiliés à un système de retraite, 40,7% en milieu urbain et 9,3% en milieu rural. 

Le taux de couverture par un système de retraite est de 35,8% parmi les femmes et de 26,4% parmi les hommes. Ce taux passe de 12,5% pour les actifs occupés n'ayant aucun diplôme à 73,2% pour les détenteurs d'un diplôme supérieur.

Les taux de couverture de retraite les plus élevés sont enregistrés dans les secteurs de l’"industrie y compris l'artisanat" et des "services", avec respectivement 49% et 39,3%, alors que les taux les plus bas sont relevés dans les secteurs des "BTP" et de l’"agriculture, forêt et pêche" avec respectivement 12,8% et 6,8%.

Plus de 4 salariés sur 10 (44,4%) sont affiliés à un système de retraite, 52,5% en milieu urbain et 21,8% en milieu rural. Cette proportion est de 60,6% parmi les femmes contre 40,2% parmi les hommes.

Un peu plus de la moitié des salariés (51,9%) ne disposent d'aucun contrat formalisant leur relation avec l'employeur. Un peu plus du quart (26,7%) disposent d'un contrat à durée indéterminée, 14,9% d'un contrat à durée déterminée et 6,5% d’un contrat verbal.

La part des salariés ne disposant d'aucun contrat s’élève à 72,5% en milieu rural contre 44,4% en milieu urbain. Elle passe de 36,2% parmi les femmes à 55,9% parmi les hommes. 

Les jeunes âgés de 15 à 24 ans et les personnes n'ayant aucun diplôme sont les plus touchés par le travail sans contrat avec respectivement des taux de 69,6% et 71,5%. 

 

Affiliation syndicale ou professionnelle

La majorité des actifs occupés (97,3%) ne sont affiliés à aucune organisation syndicale ou professionnelle : 96,1% en milieu urbain et 99,3% en milieu rural; 97,5% parmi les hommes et 96,9% parmi les femmes.  

Parmi l'ensemble des salariés, 96,1% ne sont affiliés à aucune organisation syndicale ou professionnelle : 95,2%  en milieu urbain et 98,6% en milieu rural.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Avril 2024

Marché de l’emploi : Le HCP revoit ses outils de mesure

Lundi 08 Avril 2024

Maroc : L'inflation au plus bas depuis le deuxième trimestre 2021

Lundi 08 Avril 2024

Maroc : La croissance à 2,9% au T1 et 2,7% au T2-2024

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required