Economie Tout voir

Maroc-Burkina Faso: Mezzour et Tall discutent du renforcement de la coopération industrielle

Maroc-Burkina Faso: Mezzour et Tall discutent du renforcement de la coopération industrielle

Le renforcement de la coopération industrielle entre le Maroc et le Burkina Faso a été au centre d'une séance de travail tenue, vendredi à Marrakech, entre le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et le ministre Burkinabé du Développement Industriel, du Commerce, de l'Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Abdoulaye Tall.

Tenue dans le cadre de la 14ème édition du Sommet des affaires États-Unis-Afrique, cette rencontre a été l'occasion pour les deux ministres d'échanger autour de plusieurs questions, notamment l'industrialisation, ainsi que la transformation des produits d'agriculture et d'élevage.

Dans ce sens,Tall a souligné que le Maroc est un excellent partenaire du Burkina Faso, notant que les investisseurs privés marocains ont investi dans divers domaines à savoir ceux des banques, des assurance, des télécoms, de la cimenterie et de l'eau minérale.

Il a, en outre, fait savoir que les discussions avec Mezzour ont porté sur la transformation des produits locaux, surtout que le Burkina Faso est l'un des principaux producteurs du coton qui n'est transformé qu'à 5%.

D'ailleurs, a poursuivi Tall, le Maroc est l'un des importateurs des fils que nous produisons, d'où l'importance d'améliorer cette coopération au service des deux peuples. Évoquant les filières agricoles, le ministre Burkinabé a cité les exemples de la mangue, des noix de cajous, des tomates, des oignons et des sésames, affirmant qu'il faudrait leur donner davantage d'importance.

S'agissant des filières d'élevage, Tall a rappelé que le Burkina Faso est un grand pays d'élevage, sauf que les animaux sont exportés sur pieds, notant qu'il est nécessaire d'œuvrer, à travers cette coopération, à mettre en place des abattoirs modernes qui puissent abattre sur place, transformer et exporter de la viande plutôt que les animaux sur pieds et en faire une chaine de valeur.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 14ème Sommet d'affaires USA-Afrique connait la participation notamment, d'une importante délégation gouvernementale américaine, des ministres africains et des décideurs des plus grandes multinationales américaines et des milieux d'affaires africains.

Offrant l'occasion d’établir des partenariats d’affaires tripartites USA-Maroc-Afrique orientés vers l’avenir, ce Sommet représente aussi une opportunité de consolider le positionnement stratégique du Maroc, seul pays africain ayant conclu un accord de libre-échange avec les États-Unis, en tant que hub pour l’Afrique et partenaire économique de référence pour les USA.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 29 Septembre 2022

Industries manufacturières : Légère hausse de l'indice des prix à la production en août

Mardi 27 Septembre 2022

Souveraineté industrielle : Coup d’envoi de la 4ème vague de la Banque de projets

Jeudi 22 Septembre 2022

Construction: Les patrons anticipent une diminution de l'activité au T3-2022

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required