Economie Tout voir

Maroc : Le taux de chômage recule à 12,1% au T1-2022

Maroc : Le taux de chômage recule à 12,1% au T1-2022

Entre le premier trimestre de 2021 et celui de 2022, l’économie nationale a perdu 58.000 postes d’emploi au niveau national, résultat d’une création de 90.000 postes en milieu urbain et d’une perte de 148.000 en milieu rural, après une perte de 202.000 postes une année auparavant.

Ces emplois perdus résultent du solde d’une création de 40.000 emplois rémunérés et d’une perte de 98.000 emplois non rémunérés. Le secteur des "services" a ainsi créé 85.000 emplois, celui des "BTP" et de l’"industrie" ont créée respectivement 29.000 et 13.000 emplois, alors que l’"agriculture, forêt et pêche" en a perdu 183.000, indique le Haut-commissariat au Plan dans une note d’information relative à la situation du marché du travail au premier trimestre de 2022.

Avec une baisse de 68.000 chômeurs, dont 52.000 en milieu urbain et de 16.000 en milieu rural, le volume du chômage a atteint 1.466.000 personnes au niveau national.

Dans ce contexte, le taux de chômage est passé de 12,5% à 12,1% au niveau national, de 17,1% à 16,3% en milieu urbain et de 5,3% à 5,1% en milieu rural. Celui-ci a enregistré une hausse parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans de 32,5% à 33,4%, tandis qu’il a enregistré une baisse du côté des autres catégories de la population.

Le HCP fait savoir que Les taux de chômage les plus élevés sont observés dans l’Oriental (20,2%) et les régions du Sud (19,6%). Deux autres régions dépassent la moyenne nationale (12,1%) à savoir Fès-Meknès (14,6%) et Casablanca-Settat (14,5%). En revanche, les régions de Béni Mellal-Khénifra, de Drâa-Tafilalet, et de Marrakech-Safi enregistrent respectivement les taux de 9,4%, 9,0% et 6,8%.

La population active occupée en situation de sous-emploi a atteint 987.000 personnes. Au niveau national, le taux de sous-emploi a stagné à 9,2%. Il a baissé de 8,9% à 8,3% en milieu urbain et a augmenté de 9,6% à 10,6% en milieu rural.

Baisse de l’activité et de l’emploi

Entre le premier trimestre de 2021 et la même période de 2022, le taux d’activité a baissé, au niveau national, d’un point, passant de 45,5% à 44,5%. Cette baisse résulte du recul de la population active de 1% et de l’accroissement de la population en âge d'activité (15 ans et plus) de 1,4%.

La baisse du taux d’activité est plus prononcée en milieu rural (-1,8 point), passant de 51,1% à 49,3% qu’en milieu urbain (-0,7 point), de 42,6% à 41,9%. Les taux d’activité des femmes et des hommes ont baissé de 1,2 point et de 1,1 point pour s’établir à 20% et 69,6%, respectivement.

De son côté, le taux d’emploi a baissé de 39,9% à 39,1% au niveau national. Ce taux a connu une légère baisse de 0,2 point en milieu urbain (de 35,3% à 35,1%), alors qu’il a perdu 1,6point en milieu rural (de 48,4% à 46,8%). Il a reculé de 62,9% à 62,3% parmi les hommes (-0,6 point) et de 17,5% à 16,6% parmi les femmes (-0,9 point).

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 30 Juin 2022

Aid Al-Adha: très chers moutons

Mardi 28 Juin 2022

Services marchands non financiers : 40% des chefs d'entreprises tablent sur une hausse de l'activité

Lundi 13 Juin 2022

Maroc-BAD : Signature de la documentation juridique des projets Nador West Med et d'extension de l'aéroport de Rabat-Salé

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required