Economie Tout voir

Protection des variétés végétales : La plus Haute instance européenne confirme les droits de la variété marocaine Nadorcott

Protection des variétés végétales : La plus Haute instance européenne confirme les droits de la variété marocaine Nadorcott

Après un litige de longue période, les droits de la variété marocaine Nadorcott, ayant fait l’objet à tort de plusieurs attaques, sont confirmés par la plus Haute instance européenne de la protection des variétés végétales.
 
 

La chambre de recours de l'Office communautaire des variétés végétales (OCVV) a rejeté (par sa décision du 25 Janvier 2023) le recours d'Eurosemillas (société espagnole spécialisée dans la vente des semences et représentant l’Université de Californie Riverside (UCR)), confirmant ainsi la décision de l'OCVV et la pleine validité de la protection communautaire des obtentions végétales de la variété marocaine Nadorcott.

La décision rappelle que la variété Nadorcott a déjà été examinée à trois reprises et «qu’après toutes ces analyses exhaustives et complexes, l'OCVV a confirmé la validité du droit d'obtenteur accordé à Nadorcott». De même, la Chambre de recours considère qu'Eurosemillas «n’a fourni aucun élément de preuve, pas même la moindre information pour justifier sa demande» d'instruction complémentaire de l'affaire. 
 
La décision traite également les aspects relatifs à l'exploitation de la Nadorcott aux États-Unis, précisant que le matériel végétal envoyé par l'obtenteur à l'UCR a été livré à des fins exclusivement et purement de recherche. Et ce, tel qu'il ressort de tous les documents fournis par les parties et qu’en plus l'obtenteur marocain n'a jamais donné son consentement ni à l’amélioration de sa variété d’origine ni à l'exploitation commerciale du matériel végétal de Nadorcott livré à des fins de recherche. 

Eurosemillas, en tant que partie perdante, a été condamnée aux dépens de la procédure.

Cette décision permet aux ayants droit de la variété de poursuivre la défense des producteurs autorisés sur l’ensemble des pays et marchés où la Nadorcott est protégée et de revendiquer leurs droits bafoués depuis le début de la découverte de la variété.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 24 Fevrier 2024

Tourisme: Le Maroc à la conquête du marché indien

Vendredi 23 Fevrier 2024

Aziz Akhannouch: Quand le discours triomphant se heurte à la réalité économique

Vendredi 23 Fevrier 2024

Renouvellement du parc de véhicules : Lancement prévu en avril 2024

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required