Economie Tout voir

Protection sociale : Au chevet des veuves

Protection sociale : Au chevet des veuves

C’est une bonne nouvelle. Elle s’inscrit dans un large processus de venir en aide aux populations les plus vulnérables au Maroc, surtout après les graves répercussions occasionnées par la pandémie du Covid-19 qui a frappé de plein fouet des millions de Marocains, qui vivent aujourd’hui dans la difficulté voire dans la précarité, sans moyens et sans soutien.

Abdelhak Najib
Écrivain-journaliste

 

Partant de ce constat sans appel, le gouvernement marocain, qui a recensé le nombre de veuves au Maroc, procède à une aide directe destinée à toutes ces femmes qui ont en charge des enfants et qui n’arrivent pas à s’en sortir par temps de grave crise économique et sociale. Une opération qui s’inscrit dans le cadre des dotations du Fonds d’appui à la protection sociale et à la cohésion sociale. Le montant alloué à cette opération s’élève à 3,96 milliards de dirhams avec une enveloppe de 613 millions de dirhams destinée à couvrir la période allant jusqu’à fin septembre 2022.  

En effet, les veuves qui représentent 9,8% des femmes âgées de 15 ans et plus, totalisent 1.198.085 veuves (39%), dont 465.802 femmes chefs de ménage, comme on peut le lire dans les résultats du recensement général de la population et de l’habitat de 2014. Il est vrai que les chiffres ont augmenté depuis presque une décennie et se sont accrus avec les décès dus à la pandémie.

D’où l’urgence de procéder à de nouveaux recensements au niveau des populations les plus défavorisées et les plus touchées par l’impact de la crise qui sévit au Maroc depuis plus de trois ans, avec la cherté des produits alimentaires couplée au chômage et au manque cruel d’opportunités de travail pour subvenir à leurs besoins, surtout pour des femmes seules, avec enfants à charge, souvent en bas âge. À ceci, il faut ajouter que 832.199 veuves de 15 ans et plus sont en situation du handicap (soit 17%), comme l’atteste une note du ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille.

Dans ce sens, le rapport sur les comptes privés du Trésor annexé au projet de Loi de Finances 2023 précise que le nombre de bénéficiaires du Fonds de soutien aux veuves a atteint, au 29 septembre 2022, un total de 126.460 et 214.000 orphelins. Ce qui vient confirmer la tendance de toute l’année 2022, marquée par la réalisation de plusieurs projets de soutien, tous financés par le même Fonds, qui a contribué depuis sa création jusqu’en septembre 2022, avec plus de 29,90 milliards de DH  (MMDH).

C’est d’ailleurs le même principe volontariste qui, à l’initiative royale «Un million de cartables», a été doté d’un montant total d’environ 2,54 MMDH transférés du Fonds de protection sociale et de cohésion sociale, dont 322 MDH pour l’année 2021. Ce qui vient s’ajouter au Programme d’assistance aux personnes à besoins spécifiques, qui a bénéficié d’un fonds à hauteur de 1,11 MMDH pour la période 2015-2022.  

La même vision s’applique au programme «Taysir» dont les dotations du Fonds d’appui à la protection sociale et à la cohésion sociale ont atteint 9,79 MMDH avec plus de 8,2 MMDH pour la période 2014-2021 et environ 1,56 MMDH pour l’année 2022.

Cette approche s’applique également au programme d’assistance médicale de base Ramed, avec 12,20 MMDH qui ont été mobilisés dont 2,10 MMDH pour l’année 2021. Sans oublier que 7,40 MMDH ont été destinés aux centres hospitaliers universitaires (CHU) et à l’Agence nationale d’assurance maladie (ANAM), et plus de 4,76 MMDH au profit du «Compte spécial de la pharmacie centrale» pour l’acquisition de médicaments et de fournitures médicales.

Toutes ces actions concrètes viennent consolider toutes les actions sociales entreprises au Maroc depuis 2020 avec cet impératif absolu de juguler la crise et de faire face aux retombées négatives à la fois de la pandémie et de la crise économique que traverse le Maroc comme le reste du monde d’ailleurs.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 25 Janvier 2023

CA de la CNSS : Nadia Fettah fait le point sur la généralisation de la protection sociale

Mardi 24 Janvier 2023

Inflation : Voici ce que l’Etat a dépensé en 2022

Mardi 10 Janvier 2023

AMO : Gratuité des prestations de santé offertes aux ex-Ramedistes

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required