Politique Tout voir

Bilan de mi-mandat : “Les réalisations dépassent toutes les prévisions et attentes”, selon Akhannouch

Bilan de mi-mandat : “Les réalisations dépassent toutes les prévisions et attentes”, selon Akhannouch

Présentant le bilan d'étape de l'action gouvernementale devant les deux Chambres du parlement, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a relevé que les réalisations accomplies reflètent la ferme détermination de l'exécutif à honorer tous les engagements au lieu de chercher des prétextes dans la succession des crises complexes qu’a connues le pays.

 

"Les réalisations du gouvernement à mi-mandat dépassent toutes les prévisions et attentes", a-t-il affirmé.

Il a fait part de la détermination du gouvernement à mettre en œuvre ses engagements avec audace, soulignant qu’il s’agit d’un choix émanant de ses responsabilités envers les citoyens et de la confiance placée dans une majorité forte et homogène répondant à leurs attentes grâce à ses engagements clairs.

Cette détermination émane aussi d’une vision proactive des mutations que connaît le monde, dont les répercussions de la crise sanitaire ainsi que l’état d’incertitude au niveau international, une situation qui requiert un effort d'adaptation pour limiter les répercussions des crises sur le processus de développement socio-économique, tout en préservant les composantes structurales de l’Etat et en renforçant nos capacités, a-t-il expliqué.

Conscient de ces défis, a-t-il poursuivi, le gouvernement sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a su gérer les crises successives, en les considérant comme un phénomène structurel s'inscrivant dans la continuité, à l’instar de la crise de sécheresse durant trois années successives.

Le Chef du gouvernement, qui a présenté un exposé détaillé avec des données chiffrées sur les secteurs prioritaires, a estimé que la conclusion qu’on peut tirer du bilan d’étape du gouvernement se rapporte à la nécessité de tirer le meilleur parti des compétences marocaines et de renforcer les capacités pour l’édification de la patrie.

Grâce aux acquis du mi-mandat, le gouvernement jouit d’une légitimité de réalisations qui vient s’ajouter à la légitimité du scrutin, a-t-il dit, soutenant que l'exécutif jouit aussi d’une légitimité pour aller de l'avant, dans un esprit de sérénité, dans la réalisation de ce qui reste de son programme.

Il a par ailleurs évoqué certains défis de l’agenda gouvernemental dont la réussite de la couverture sanitaire, la garantie d’une offre sanitaire préservant la dignité de tout citoyen, l’édification d’une école de qualité et d’égalité des chances, en plus de la consolidation de la résilience de l’économie nationale.

Il a également cité l’incitation à l’investissement générateur d’opportunités d’emploi et la modernisation de l’administration marocaine pour qu’elle devienne un mécanisme au service du développement global.

Ce sont là autant de priorités d’un contrat social plaçant le citoyen et la famille au centre des préoccupations et dont le gouvernement aspire à réaliser, a relevé Akhannouch, faisant savoir que soucieux de relever ces défis, l'exécutif a adopté, depuis son investiture, une approche participative avec l’ensemble des instances institutionnelles et les différents partenaires économiques et sociaux en vue de jeter les bases d’un dialogue social sérieux et régulier et d'honorer l’ensemble des engagements sociaux contenus dans le programme gouvernemental.

Le dialogue, loin d'être un objectif en soi, doit être le prélude à la réforme et à l'amélioration des conditions professionnelles et de vie des citoyens, a-t-il enchaîné.

Il a en outre affirmé que le gouvernement a opté, dans sa gestion de la chose publique, pour une nouvelle méthodologie du développement, axée sur les valeurs de convergence et de complémentarité, en se basant sur le dialogue fructueux avec les acteurs sociaux et l’interaction positive avec les revendications socio-économiques.

Akhannouch a d'autre part estimé que l’exécutif n’aurait pas pu accumuler ses réalisations sans une forte homogénéité politique, la stabilité grâce à la solidarité continue de ses composantes à la faveur de l’efficience de son programme.

Le gouvernement poursuivra, durant son mandat constitutionnel, son élan réformiste avec audace, sérieux et dans l’esprit de patriotisme requis, a-t-il assuré, ajoutant que l'exécutif œuvrera sous la conduite éclairée de SM le Roi au parachèvement du processus de mise en œuvre des grands chantiers, dans le respect de ses engagements contenus dans le programme gouvernemental au service de l’intérêt général.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 10 Juin 2024

Secteurs productifs : Akhannouch se tresse des lauriers

Mardi 04 Juin 2024

Séisme d’Al Haouz : 1,2 Md de DH d’aide directe accordée à plus de 63.000 familles

Mercredi 29 Mai 2024

La Stratégie Maroc digitale 2030 bientôt lancée

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required