Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Le Maroc a démantelé 185 structures terroristes depuis 2002

Le Maroc a démantelé 185 structures terroristes depuis 2002

Jeudi 22 Novembre 2018 Par Laquotidienne

Le Maroc a réussi jusqu'à fin septembre 2018 à mettre en échec environ 68.000 tentatives d'immigration clandestine et à démanteler 122 réseaux criminels actifs dans ce trafic.

Selon le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb, qui s’exprimait jeudi à Rabat à l'ouverture du 3ème  Africa Security Forum, depuis 2002, plus de 3.300 réseaux criminels ont été mis hors d'état de nuire et quelque 2.000 embarcations de transport d'immigrants clandestins ont été saisies.

Le Maroc, ajoute-t-il, a innové en matière de gouvernance de la migration en lançant une initiative unique en son genre dans le sud de la Méditerranée, ayant été marquée par la régularisation de quelque 50.000 migrants, lors des deux phases de l'opération de régularisation exceptionnelle réalisées en 2014 et 2017.

A l'instar de nombreux autres pays, les principales menaces à la sécurité auxquelles le Royaume est confronté ont trait au terrorisme, à la criminalité transnationale, aux attaques cybernétiques et à la migration irrégulière, note Boutayeb.

Il a à cet égard rappelé que les services de sécurité ont démantelé depuis 2002 un total de 185 structures terroristes et procédé à l'arrestation de plus de 3.000 personnes.

Parmi ces structures terroristes, plus d'une cinquantaine est liée aux différents foyers de tension, notamment la zone afghano-pakistanaise, l'Irak, la Syrie et le Sahel.

Le Maroc a été la cible des terroristes en 1994, 2003, 2007 et 2011, a-t-il poursuivi, ce qui a exigé une action énergique inscrite dans une démarche globale qui allie les actions de prévention visant à assécher les causes de l'extrémisme violent, aux impératifs de la préservation de la sécurité et de la stabilité et du respect des droits humains et de l'exercice des libertés individuelles et collectives.

Par ailleurs, Boutayeb a salué les performances des services de sécurité qui, grâce à leur maîtrise de l'espace cybernétique, ont réussi ces dernières années à déjouer plusieurs plans terroristes qui allaient être exécutés, que ce soit sur le territoire national ou ailleurs.

Au volet de la coopération internationale, le ministre délégué a souligné que le Royaume a signé au cours des dernières années pas moins de 40 accords de coopération bilatérale dans les domaines de lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
BCIJ
Partage RéSEAUX SOCIAUX