Politique Tout voir

Le rôle clé de l'Observatoire africain des Migrations dans l’espace euro-africain consacré dans la Déclaration du 6ème Sommet UA-UE

Le rôle clé de l'Observatoire africain des Migrations dans l’espace euro-africain consacré dans la Déclaration du 6ème Sommet UA-UE

Le 6 ème Sommet Union Africaine-Union Européenne a clos ses travaux, vendredi à Bruxelles, par l’adoption d’une Déclaration conjointe visant à consolider un partenariat renouvelé pour la solidarité, la sécurité, la paix et le développement durable.

A cet égard, ce document final a souligné l'importance d'un partenariat renforcé et réciproque dans le domaine de la migration et la mobilité, ainsi que la nécessité de continuer à traiter tous les aspects des flux migratoires et de mobilité de manière intégrée, globale et équilibrée dans un esprit de responsabilité et d'engagement communs.

Les chefs d'État et de gouvernement ont réitéré l'importance d'une action conjointe et le renforcement des capacités, y compris avec des institutions africaines dédiées, particulièrement l'Observatoire africain des Migrations, pour prévenir la migration clandestine, renforcer la coopération contre la contrebande et la traite des êtres humains, ainsi que soutenir une gestion renforcée des frontières et obtenir des améliorations effectives en matière de retour, de rapatriement et de réintégration.

A rappeler que l’Observatoire africain des Migrations est l’une des deux propositions phares contenues dans l’Agenda Africain sur la Migration que SM le Roi Mohammed VI, leader de l'Union africaine (UA) sur la question de la migration, avait présenté à l’occasion du 30ème Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union Africaine, en janvier 2018 et une déclinaison directe du Pacte Mondial de Marrakech.

Cette initiative Royale, en pleine opérationnalisation, a été hautement saluée lors de la 35 ème session ordinaire des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union Africaine, et voit également son rôle clé consacré dans le cadre du partenariat Afro-Européen.

Outre le document final reflétant les visions et les priorités du Royaume du Maroc dans le domaine migratoire, la co-présidence du Maroc, lors du sommet UA-UE de Bruxelles, de la table ronde sur l’éducation, la culture, la formation professionnelle, la migration et la mobilité, consacre le leadership et le rôle du Royaume en tant qu’interlocuteur africain incontournable dans les domaines précités.

Par ailleurs, la Déclaration conjointe du Sommet UA-UE devra donner naissance à de nouvelles initiatives, notamment la mise en place d’un programme d’investissement européen en Afrique d’une enveloppe de plus de 150 milliards d’euros, l’allocation de plus de 450 millions de vaccins anti Covid 19 au profit de l’Afrique, la mise en place d’un mécanisme en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, et une coopération renouvelée dans le domaine de la paix et la sécurité.

Il convient de rappeler que depuis le lancement de ce processus de partenariat, le Maroc a toujours veillé à mettre en avant la dimension opérationnelle de ce partenariat renouvelé instaurant les bases d’une coopération Nord-Sud exemplaire au service des citoyens de l’espace afro-européen.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 30 Juin 2022

Le Maire: La taxe sur les multinationales "sera mise en place" en Europe, avec ou sans la Hongrie

Jeudi 23 Juin 2022

Les Vingt-sept approuvent les candidatures de l'Ukraine et la Moldavie à l'UE

Mercredi 15 Juin 2022

Covid-19 : Ce n’est pas fini

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required