Politique Tout voir

Les chefs de police du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord en conclave à Marrakech

Les chefs de police du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord en conclave à Marrakech

 

Les travaux de la 4ème réunion des chefs de police du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, ainsi que ceux des Iles Comores, de Djibouti, du Soudan, de la Somalie et de la Mauritanie, ont été ouverts, lundi à Marrakech.

Cette réunion de deux jours, qui se tient pour la première fois en dehors du quartier général de l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) basé à Lyon, examinera les moyens et les mécanismes à mettre en œuvre pour renforcer davantage la coopération entre Interpol et les services de police des pays participants.

Elle devra asseoir de nouvelles bases d'échange et de partenariat et aboutir à des recommandations constructives pour relever ensemble les différents défis sécuritaires auxquels sont confrontés ces Etats.

Cette réunion, rehaussée notamment par la présence de Mohamed Dkhissi, directeur central de la Police judiciaire et chef du bureau d'Interpol à Rabat, Jürgen Stock, secrétaire général d'Interpol, et Mohamed Ben Ali Koman, secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, devra, en outre, consolider une coopération commune intégrée et harmonieuse, à même de réunir toutes les conditions nécessaires à la préservation de la paix et de la sécurité et à la lutte contre le terrorisme, l'extrémisme et la criminalité transfrontalière.

Elle représente, dans ce cadre, une plateforme idoine pour instaurer un dialogue continu et fructueux entre les institutions sécuritaires dans ces pays et jeter les bases d'un culture de coopération régulière entre elles.

La séance d'ouverture de cette réunion d'envergure a été marquée par la projection de deux films institutionnels.

Le premier a été consacré à la mise en lumière du progrès remarquable réalisé par le Maroc dans divers domaines, y compris celui sécuritaire, notamment les efforts déployés par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en matière de modernisation de ses services, de renforcement de la gouvernance sécuritaire ainsi que de ses compétences pour assurer une performance durable de son personnel.

Et ce, outre les actions menées pour lutter efficacement contre le terrorisme, l'extrémisme et le crime organisé, selon une approche proactive et efficiente.

Quant au second, il a mis en avant le rôle ainsi que les missions dévolues à Interpol depuis sa création en 1923 et son appui constant aux services de police des pays membres de l'Organisation pour la promotion de la coopération policière internationale et la lutte contre les diverses formes de criminalité dans différentes régions du monde.

L'ouverture des travaux de cette réunion a été ponctuée également par l'observation d'une minute de silence à la mémoire des fonctionnaires des services de police à travers le monde, qui ont perdu leur vie en accomplissant leur noble mission de protection des citoyens et de préservation de la paix et de la sécurité.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 26 Novembre 2021

Maroc : Plus de 61.000 affaires de violence contre les femmes enregistrées depuis le début de l'année

Mercredi 24 Novembre 2021

DGSN/Tanger: Interpellation d’un individu soupçonné de vol dans une agence d’assurances

Jeudi 05 Aout 2021

Casablanca: Interpellation d'un individu pour son implication présumée dans un matricide

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required