Politique Tout voir

Les partis de la majorité parlent PLF 2023 et réformes structurantes

Les partis de la majorité parlent PLF 2023 et réformes structurantes

Les leaders des trois partis de la majorité gouvernementale ont tenu, mercredi à Rabat, une réunion centrée notamment sur le Projet de loi de finances de l'année 2023 (PLF-2023) et les sujets d'actualité dont les grandes réformes structurantes.



Ont pris part à cette réunion de la présidence de la coalition de la majorité, prévue par la charte de la majorité et tenue au siège central du Parti de l'Istiqlal, le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, et les secrétaires généraux du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, et du Parti de l’Istiqlal (PI), Nizar Baraka.



Dans une déclaration à la presse, Akhannouch a indiqué que cette réunion a été l’occasion de se pencher sur le rendement de l'Exécutif lors de cette année, marquée par une conjoncture internationale difficile en plus de la rareté des précipitations et "les contraintes auxquelles nous avons fait face ainsi que les solutions qui y ont été apportées".



De même, "nous avons parlé des perspectives du PLF 2023, un PLF à vocation sociale incluant divers mesures relatives notamment à l'enseignement, la santé, la protection sociale, l'AMO et un soutien direct aux citoyens fin 2023".



Selon le chef de la majorité gouvernementale et chef du gouvernement, cette réunion a aussi permis de se pencher sur "les relations des collectivités locales avec les citoyens et les contraintes auxquelles elles font face dans leur travail et action".



De son côté, Ouahbi a souligné dans une déclaration similaire que les leaders de la majorité ont convenu d'une réunion prochaine entre l'ensemble des parlementaires de la majorité et d’une réunion des bureaux politiques des trois partis de la majorité.



Le secrétaire général du PAM et ministre de la Justice a ajouté que la majorité a aussi convenu de l'implémentation d'une vision pour la coordination de l'action au niveau des régions et provinces du Royaume.

Pour sa part, Baraka a affirmé que la majorité est mobilisée pour la réalisation du programme gouvernemental, promouvoir l’investissement et faire face à la problématique du stress hydrique et protéger les citoyens des répercussions des aléas de la conjoncture internationale en vue d’améliorer leurs conditions de vie.



Et le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal et ministre de l’Équipement et de l’Eau de réaffirmer la volonté de la majorité de mener à bien les grandes réformes structurantes relatives notamment à la retraite, la santé, l’éducation, l’accès à l’eau et l’habitat, tout en garantissant une plus grande portée spatiale aux différentes politiques menées par l'Exécutif à travers une coordination accrue avec les provinces, les régions et les communes afin de mieux répercuter les résultats des efforts du gouvernement auprès des citoyens et promouvoir leur situation.



Cette réunion a été marquée par la présence des présidents des groupes de la majorité au sein du Parlement et de divers personnalités des partis de la coalition gouvernementale.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 28 Mai 2024

Chariot Limited : Découverte de gaz naturel sur le forage de OBA-1

Lundi 27 Mai 2024

Le Maroc condamne fermement le raid israélien contre un camp palestinien près de Rafah

Lundi 27 Mai 2024

Maroc : La chaleur de retour, jusqu’à 42° dans certaines régions

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required