Plus d'infos Tout voir

Coronavirus : La CNOPS digitalise les demandes de prise en charge des séances de dialyse

Coronavirus : La CNOPS digitalise les demandes de prise en charge des séances de dialyse

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a décidé de digitaliser les demandes de prise en charge des séances de dialyse, émanant de tous les centres d'hémodialyse au Maroc.

La CNOPS a mis à la disposition de ces centres sa plateforme électronique de traitement des prises en charge, disponible sur le site www.cnops.org.ma, pour vérifier, de manière sécurisée et dans le respect des données personnelles des assurés, l’état des droits des bénéficiaires, de même que pour adresser en ligne leurs demandes de prise en charge contre un reçu électronique, indiqu la CNOPS dans un communiqué.

Ces centres pourront, suite à la digitalisation de cette prestation, suivre le traitement des prises en charge et recevoir, à distance, la réponse du contrôle médical de la CNOPS.

Pour accompagner les efforts déployés par le Royaume pour lutter contre la propagation du coronavirus et appuyer les mesures prises pour prévenir cette pandémie, la CNOPS recevra les demandes des centres de dialyse pour accéder à ce service électronique sur sa boite de messagerie pec_dcm@cnops.org.ma.

L'organisme leur adressera, après traitement des dossiers, les paramètres d’accès leur ouvrant droit au bénéfice de la prise en charge à distance.

La CNOPS a lancé, depuis janvier 2018, sa plateforme de gestion dématérialisée des demandes de prise en charge.

Cette opération, qui a ciblé en premier lieu les cliniques privées et les centres d’oncologie privés, a permis de traiter à distance plus de 180.000 demandes de prise en charge, conclut le communiqué.
 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 15 Avril 2022

Covid-19 Maroc : 37 nouveaux cas enregistrés ce vendredi

Lundi 11 Avril 2022

Covid-19: La couverture vaccinale encore inférieure à 10% dans 20 pays

Samedi 02 Avril 2022

Covid19: Nouvelle journée sans aucun décès au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required