Plus d'infos Tout voir

Institutions et cités universitaires : Les détails du projet de décret du SGG

Institutions et cités universitaires : Les détails du projet de décret du SGG

En prélude à sa présentation au gouvernement, le SGG (secrétariat général du gouvernement) a présenté aux départements concernés pour validation un projet de décret relatif aux institutions et cités universitaires.

 

En remplacement du décret 2.90.554 publié le 18 janvier 1991, ce projet entre dans le cadre de la stratégie du ministère de l’Education nationale, de l’Insertion professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique visant à assurer plus de proximité avec les étudiants et une diversification de la formation afin de répondre aux besoins du marché du travail.

Il a pour objectif d’améliorer l’environnement de travail dans les institutions et les cités universitaires et d’adapter la géographie universitaire avec la régionalisation.

Ce projet prévoit la création de nouvelles institutions universitaires :

    - Trois Ecoles supérieures de technologies (Nador, Ouarzazate et Dakhla) relevant respectivement des Universités Mohammed I à Oujda et Ibn Zohr à Agadir.

    - Faculté d’économie et de gestion relevant de l’Université Ibn Zohr à Agadir.

    - Institut des professions sportives à Kénitra, relevant de l’Université Ibn Toufeil de la même ville.

Le projet de décret vise également le changement de titre de certaines institutions universitaires.

    - Il s’agit de l’Ecole supérieure des enseignants pour les études techniques, qui sera dénommée Ecole nationale supérieure des arts et métiers.

    - L’Ecole supérieure des beaux arts relevant de l’Université Hassan II à Casablanca sera dénommée Ecole nationale supérieure de arts et des plans.

    - La faculté de sciences de la chariaa de l’Université Ibn Zohr à Agadir sera dénommée Faculté de spécialités diverses.

Le projet de décret table aussi sur la division de trois institutions universitaires :

    - La Faculté des lettres et de sciences humaines Ibn Zohr de Kénitra sera répartie en deux entités : la Faculté des langues, des lettres et des arts et la Faculté des sciences humaines et sociales.

    - La Faculté des sciences juridiques et économiques et sociales relevant de l’Université Ibn Toufeil sera éclatée en deux entités : Faculté de sciences juridiques et politiques et Faculté d’’économie et de gestion.

    - La Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales relevant de l’Université Hassan I de Settat englobera la Faculté des sciences juridiques et politiques et la Faculté d’économie et de gestion.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 18 Mai 2022

Étudiants marocains de retour d’Ukraine : Une plateforme numérique pour télécharger les documents liés aux études

Mardi 10 Mai 2022

Enseignement supérieur: Le nombre des bourses d’étude en hausse de 4,61% en 2022

Jeudi 31 Mars 2022

Enseignement : La tutelle veut muscler sa feuille de route 2022-2026

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required