Plus d'infos Tout voir

Mondial féminin 2023 (Maroc-Allemagne): Du lourd dès le début pour les Lionnes de l'Atlas

Mondial féminin 2023 (Maroc-Allemagne): Du lourd dès le début pour les Lionnes de l'Atlas

Pour leur première participation en Coupe du monde, les Lionnes de l’Atlas n’auront pas droit à un round d’acclimatation et pour cause, elles entament la compétition, lundi au Melbourne Rectangular Stadium (9h30 GMT+1), contre une grosse pointure et pas des moindres, l’Allemagne double championne du monde et l'un des favoris de cette édition.
 

Ce match de la première journée du groupe H sera décisif pour la suite du parcours de l’équipe nationale et il est important, ainsi, de bien le négocier, notamment en début de partie, qui est capital pour entrer dans le match et évacuer la pression.

Pour réussir le pari, le sélectionneur Reynald Pedros comptera sur un groupe alliant jeunesse et expérience, qui est assez homogène vu que les joueuses évoluent ensemble depuis le début de la campagne africaine qualificative à ce Mondial et surtout qui a montré une solidité défensive, surtout lors des matches préparatoires, un atout qui sera de grande utilité devant la force de frappe des Allemandes.

Parmi les joueuses les plus en vue se trouvent Rosella Ayane, attaquante de Tottenham Hotspur, âgée de 27 ans, connue pour ses courses sans ballon qui permettent souvent de créer des espaces pour ses coéquipières, la capitaine Ghizlane Chebbak (AS FAR), qui a marqué à 21 reprises depuis ses débuts en sélection en 2008, la défenseuse Nesryne El Chad (LOSC Lille), qui forme un solide duo défensif avec Yasmin Mrabet (FC Levante), ou l'ailier Fatima Tagnaout (AS FAR), qui se distingue par des qualités techniques impressionnantes et une capacité à se frayer un chemin dans des espaces réduits sur les deux côtés.

Sur le plan mental , ce groupe a franchi bien des obstacles ensemble et s’est offert, en peu de temps, une place de choix parmi les grands de l’Afrique, notamment lors de la dernière CAN à domicile. Au Mondial, les Marocaines auront à se ressourcer de ce parcours pour trouver la force de croire que rien n’est impossible et que les hiérarchies ne sont pas une fatalité dans le football.

L’exploit de la sélection masculine au Mondial Qatar-2022 peut, à ce propos, représenter une belle source d’inspiration pour les coéquipières de Ghizlane Chebbak, afin de surmonter l’écart devant leur plus redoutable adversaire dans ce groupe.

En prévision de ces joutes, l’équipe marocaine a disputé trois matches amicaux, dont le dernier en date a été perdu 1-0 face à la sélection jamaïcaine, dimanche dernier. Les Lionnes de l'Atlas avaient disputé deux autres matchs amicaux préparatifs au Mondial, le premier contre l'Italie, le 01 juillet, s’est soldé par un score nul (0-0), tout comme le deuxième, disputé le 5 juillet contre la Suisse.

Quoi qu’il en soit, les Lionnes de l’Atlas comptent montrer toute l'étendue de leur talent lors de ce Mondial et confirmer la montée en force du football féminin au Maroc.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 09 Juillet 2024

Football : Le projet de protection sociale des joueurs, joueuses et cadres techniques acté

Lundi 08 Juillet 2024

Football : Houcine Ammouta nouvel entraineur du club émirati d'Al Jazira

Samedi 06 Juillet 2024

Restinga : Chavirement d'un bateau transportant des joueurs de l'Ittihad de Tanger

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required